AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Shadowhunters Legacy savoir saisir sa chance (annabeth) 1421522021
Votez pour nous savoir saisir sa chance (annabeth) 1421522021
SHL a besoin de vous pour grandir encore, alors n'hésitez pas à voter régulièrement pour les top-sites ICI
qu'on attire encore plus de membres savoir saisir sa chance (annabeth) 1421522021
Choix des groupes savoir saisir sa chance (annabeth) 2322741306
Le groupe Enfants de Raziel est actuellement en surnombre, pensez à privilégier les autres savoir saisir sa chance (annabeth) 1421522021

Partagez
 

 savoir saisir sa chance (annabeth)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

savoir saisir sa chance (annabeth) Empty
MessageSujet: savoir saisir sa chance (annabeth) savoir saisir sa chance (annabeth) EmptyVen 19 Avr - 14:47


savoir saisir sa chance
ANNABETH + JONATHAN
Et si ce n'était pas les liens du sang qui forgeaient une famille, mais plutôt les personnes qui connaissent nos secrets et nous aiment malgré tout, nous permettant d'être enfin nous-mêmes.
La première partie de son plan était en marche, malgré son caractère, Jonathan était certain que la néphilim brune n'allait pas tarder à se laisser avoir. Ce n'était qu'une question de temps. Elle manquait d'amour, d'attention, et il suffisait qu'il lui en offre, qu'il se montre compréhensif, et attentif avec elle, et elle flancherait. Alors, il n'avait pas à s'inquiéter pour cette partie du plan. Il fallait qu'il passe à la suite. Et cette partie risquait de s'avérait un peu plus complexe. Ou du moins, prendre plus de temps. Parce qu'au contraire de Sofia, Jonathan ne connaissait pas sa proie, cette fois-ci. Plus d'une fois, il avait entendu son père lui conter cette histoire. Son prénom était resté gravé dans sa tête. Mais jamais il n'avait eu l'occasion de la voir de ses propres yeux. Mais lorsqu'il s'était fait passer pour Sebastian Verlac. L'enclave possédait trop de personne à sa disposition, pour qu'en si peu de temps, il est réussi à faire la rencontre de tous les néphilim de New York. Il ne connaissait donc pas la jeune femme. Ni ses habitudes. Juste qu'à une époque, celle-ci avait eu un faible pour son mentor, Hodge. Et c'était bien là le scandale qui avait fait parler d'elle, et la raison pour laquelle Jonathan connaissait son existence. Certaine rumeur disait même que bien qu'elle exerçait toujours au sein de l'institut de New York, elle était surveillé, parce que bon nombre d'entre eux ne pensait pas la jeune femme loyale. Bien sûr, lorsque l'on avait un faible pour Hodge, et que celui-ci était tombé par deux fois pour avoir fait parti du cercle, il était dur de laisser croire que elle, n'avait rien à voir là-dedans. Jonathan ignorait si elle était sincère, ou s'il ne s'agissait que d'une entourloupe pour ramasser des informations pour le cercle. Mais, dans le premier cas, il appuierait sur les sentiments qu'elle avait un jour éprouvé pour Hodge pour la faire basculer, dans le deuxième cas, elle serait son infiltrée.

Mais, pour lui mettre la main dessus, il avait fallu que Jonathan épie l'institut nuit et jour, et cela, sans se faire repérer. Cela n'avait pas été une tâche facile, parce que dès lors que son regard se posait sur Clary, quittant la bâtisse, Jonathan n'avait qu'une envie, s'élançait à sa suite, pour que plus jamais elle ne remette les pieds ici. Mais là n'était pas son plan. Et s'il voulait un jour parvenir à ses fins, et que sa sœur cesse de le repousser, il fallait qu'il suive son plan à la lettre. Il n'avait pas le droit à l'erreur. Même si l'envie, au passage, de cogner le blond qui servait de petit ami à sa sœur lorsque celui-ci était à ses côtés, n'était pas non plus une mince affaire. Mais il était resté là, nuit et jour, à surveiller les alentours. A surveiller les allers et venues. Jusqu'à ce que la personne qu'il cherchait en sorte enfin. Avant même que le nom de cette dernière fusse prononcé, Jonathan savait qu'il s'agissait d'elle. C'était comme une évidence. Maintenant, c'était à lui de jouer. Il l'avait suivi dans l'ombre, un certain temps. Avec assez de distance, pour que même ces réflexes de chasseuse d'ombres de lui permettent pas de le repérer. Et c'est lorsqu'il fut sur d'être à une assez bonne distance de l'institut, qu'il se décida à intervenir. « Annabeth Prescott, l'élève amoureuse de son mentor.  Je comprends ce que Hodge pouvait te trouver. » Il la regarde. De haut en bas. Elle n'est pas dégueulasse, bien que pas aussi jolie que sa sœur. « Tu as su faire parler de toi. J'espère que tu es prête à refaire l'expérience, parce que j'ai une place de choix à t'offrir dans la conquête du monde. »  

(c) princessecapricieuse

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

savoir saisir sa chance (annabeth) Empty
MessageSujet: Re: savoir saisir sa chance (annabeth) savoir saisir sa chance (annabeth) EmptySam 27 Avr - 22:03




savoir saisir sa chance

Annabeth feat Jonathan
Nothing is the same, there's a new world calling my name. I can't escape this. Shadows break the dark and we know they can't be very far. Our fate is beckoning. It's beckoning. We're coming after you. Nowhere to run. We're coming after you. This is the hunt.

Malgré les mois qui passaient à une vitesse folle, la trahison de Hodge me hantait constamment. J’avais réussi à me créer un genre de carapace, essayant de ne pas trop écouter ce que les autres disaient à mon sujet, lorsque je me trouvais dans la même pièce qu’eux. C’est beaucoup plus difficile à faire qu’à dire, je vous l’accorde, mais j’avais réussi à canaliser toute cette colère dans mon entraînement et dans mon travail. Jusqu’à présent, je m’en sortais plutôt bien. Bon, j’avais toujours l’impression qu’on regardait mes moindres faits et gestes, puisque le doute planait toujours dans les têtes de mes confrères et consœurs, sans oublier mes amis les plus proches, et ce, même si aucune accusation n’avait été porter à mon égard par l’Enclave. Si on me cherchait, j’étais souvent dans ma chambre, ne socialisant pratiquement plus, dans la salle d’entraînement ou en patrouille. Il m’était arrivé de sortir discrètement de l’Institut ayant besoin de me changer les idées ou bien de retrouver Blake, qui depuis les dernières semaines m’aidaient énormément à retrouver cette confiance que j’avais quelque peu perdu avec toute cette histoire entre Hodge et moi. Personne ne devait savoir pour ces petites sorties clandestines, même si je ne faisais rien de mal, je devais me tenir droite pour retrouver la confiance de mon entourage et de mes supérieurs, bien évidemment.

N’ayant pas envie de rester cloitrer à l’intérieur de l’Institut, j’avais donné rendez-vous à mon loup-garou préféré, à l’endroit où nous passions la majorité de notre temps ensemble, c’est-à-dire le vieux gymnase désaffecté. Je lui avais sauvé la vie, il y a quelques semaines, alors qu’un démon jouait avec ces sentiments, utilisant le physique d’un humain. S’il y avait quelque chose que Blake respectait, c’étaient bien les lois, surtout celle de l’Enclave. Plus on se rencontrait, plus j’avais l’impression qu’il faisait la même chose avec moi, qu’il me sauvait la vie, qu’il me redonnait espoir en quelque chose que j’avais perdu. Avant de quitter l’Institut, j’ai eu droit à un magnifique interrogatoire, me demandant ce que j’allais faire. Un petit mensonge est sorti de ma bouche. Clary venait de partir et j’ai lancé au chasseur d’ombres qui m’embêtait que j’allasse la rejoindre, pour une petite partie de chasse. Il m’a finalement fichu la paix et j’ai pu partir à mon tour. À peine quelques minutes de marche qu’une voix m’avait interpellé. « Annabeth Prescott, l'élève amoureuse de son mentor.  Je comprends ce que Hodge pouvait te trouver. » J’ai tourné les talons, apercevant son visage. Je n’avais jamais été en sa compagnie, mais je ne pouvais le reconnaître parmi des milliers. Jonathan Morgenstern. Son regard m’observait de haut en bas. J’ai alors haussé le sourcil, me demandant ce qu’il voulait. « Tu as su faire parler de toi. J'espère que tu es prête à refaire l'expérience, parce que j'ai une place de choix à t'offrir dans la conquête du monde. » Faire parler de moi? Oh ça oui! J’aurais aimé qu’on découvre qui était Annabeth Prescott, non pour un scandale, mais pour quelque chose de plus héroïque. Meilleure chance la prochaine fois, ma chère Anna! J’aurais pu l’envoyer voir ailleurs, mais à cette proposition, j’ai rapidement vu une opportunité. Celle de lui tendre un piège et de livrer à l’Enclave. J’ai sérieusement prête à tout pour retrouver, je pouvais me la jouer dure, mais je ne l’étais pas. « Jonathan Morgenstern, mais quel honneur! Qu’est-ce que tu as à m’offrir au juste? » J’étais curieuse, après tout si je devais accepter une telle offre, elle devrait être alléchante.  Je n’allais pas risquer ma vie pour rien.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

savoir saisir sa chance (annabeth) Empty
MessageSujet: Re: savoir saisir sa chance (annabeth) savoir saisir sa chance (annabeth) EmptySam 29 Juin - 11:07


savoir saisir sa chance
ANNABETH + JONATHAN
Et si ce n'était pas les liens du sang qui forgeaient une famille, mais plutôt les personnes qui connaissent nos secrets et nous aiment malgré tout, nous permettant d'être enfin nous-mêmes.
Lorsque la jolie brune apparaît dans son champ de vision, Jonathan ne s'en fait pas prier. Voilà des jours qu'il guette l'occasion idéale. Des jours qu'il observe, tapi dans l'ombre. Des jours qu'il la file pour savoir à quoi elle occupe ces journées. Aujourd'hui, sa vie n'a presque plus de secret pour lui. Et c'est le jour qu'il attendait. Il n'a aucune idée de la raison de cette soudaine sortie. Peut-être s'agit-il de ordre, comme cette dernière l'a laissé prétendre au chasseur à l'entrée, ou peut-être va-t-elle rejoindre son loup, qu'elle fréquente depuis quelques temps, bien contre son gré à lui. Relation qui le répugne d'ailleurs. Il s'approche, fidèle à lui même, il vente les atouts de son camp. Mais c'est qu'une mise en bouche, pour guetter une nouvelle fois la jeune femme. Mais, ou la jeune femme n'a pas l'air surprise de le découvrir là, ce qui prouve son allégeance au cercle, ou, elle est très forte pour cacher ces émotions. Ce qui ne lui semble pas impossible, puis qu’après la trahison - ou pseudo trahison en fonction de son camp - de Hodge, il a sans doute fallu qu'elle se blinde au max. « Honneur partagé ! Je suis quand même face à celle qui à su faire craquer ce bougre d'Hodge. C'était pas une mince affaire. » S'il peut flatter son ego, et ainsi faire en sorte qu'elle se montre plus coopérative - parce qu'il sait que même en étant le fils de Valentin, il n'est pas apprécié par tous les membres du cercle. D'une certaine manière - et à cause (ou grâce) à son père - il était lui-même une créature obscure - du moins en partie. L'espèce même que le cercle voulait détruire. Ce n'était pas simple à vivre tous les jours. Il penche la tête de côté, à la fois intéressé par son propre intérêt à elle, et à la fois, dangereux, sauvage, montrant bien qu'il n'est pas n'importe qui, et que si elle ose lui tendre un piège, lui offrir un mauvais coup, elle ferait mieux de faire attention à elle. « Une place à mes côtés, dans cette futur guerre qui s'annonce. Tu ne pourrais pas mieux rendre justice à la vie de ton bien aimé qu'en remportant cette victoire. Et personne ne serait t'offrir la puissance que je possède. Clary n'a pas voulu de cette place, ne soit pas aussi sotte qu'elle. » Des arguments, ce n'est pas ce qui manque. Il en a à revendre. Son plan a été monté en fonction de sa capacité à convaincre les personnes dont il a besoin pour son plan. Alors, il n'a pas le droit à l'erreur. Il n'a pas le droit d'échouer. Ce n'est pas une possibilité. L'échec ne fait pas parti de sa vie. « Que dirais-tu de t'allier à moi, pour faire regretter à tous ces idiots qui ne te considère plus depuis la mort de Hodge, d'être naît ? » Oui, à vivre avec son père, il avait appris à mettre le point sur les sentiments qui font mal. Et il savait que c'était le gros point noir pour la demoiselle. Elle peinait à retrouver sa place d'autan. C'est que les membres de l'enclave ne laissait jamais la place au doute. Il savait de quoi il parlait, parce qu'il avait pu en faire la courte expérience. Même Clary, n'avait plus fois en lui, c'était pour dire. Sa propre sœur, son sang, sa chair. Mais ce n'était qu'une question de temps pour qu'elle se rende compte qu'elle était comme lui. La rune en commun qu'il possédait était là pour l'y aider. « N'as-tu jamais rêvé de faire de grande chose ? De venger la mort de Hodge ? C'est l'occasion ou jamais. Je t'offre la gloire à mes côtés. »

(c) princessecapricieuse

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

savoir saisir sa chance (annabeth) Empty
MessageSujet: Re: savoir saisir sa chance (annabeth) savoir saisir sa chance (annabeth) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
savoir saisir sa chance (annabeth)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» question sur : le savoir construit les hommezs
» Savoir accepter de reçevoir...[Pv Emily]
» Les Démons, tout ce que vous devez savoir
» Parfois il faut savoir sacrifier son présent pour améliorer son futur
» L'orage gronde au loin, la porte s'ouvre... Gully07 entre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters Legacy :: New-York :: Bronx-
Sauter vers: