AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Shadowhunters Legacy Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe 1421522021
Votez pour nous Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe 1421522021
SHL a besoin de vous pour grandir encore, alors n'hésitez pas à voter régulièrement pour les top-sites ICI
qu'on attire encore plus de membres Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe 1421522021
Choix des groupes Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe 2322741306
Le groupe Enfants de Raziel est actuellement en surnombre, pensez à privilégier les autres Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe 1421522021

Partagez
 

 Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe

Aller en bas 
AuteurMessage
Haelios James
Voir le profil de l'utilisateur
• ENFANTS DE LA NUIT •
We are emptied, bloodied and buried
› Inscription : 02/06/2019
› Messages : 133

Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe Empty
MessageSujet: Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe EmptyMer 19 Juin - 2:21


Teste-moi, déteste-moi
phoebe & haelios

Pour tuer l’ennui, de temps à autre Haelios s’amuse à aller assister à quelques cours à l’université. Les derniers cours tardifs, en fin de journée. Les seuls auxquels il peut participer sans risquer de s’enflammer. Il n’a jamais eu une grande passion pour les études, il n’en aurait probablement pas suivi s’il était resté humain et en aurait eu la possibilité. De toute manière son statut de chasseur d’ombre le vouait à un autre destin et il n’aurait quand même pas eu aller à l’université. Alors par curiosité, juste voir ce que ça fait, ça fait quelques mois maintenant, qu’il s’occuper comme ça, quand il n’a rien d’autre à faire. Plus que les cours, ce sont les étudiants qui l’intéressent. Il les observe, discute avec, gagne leur confiance, pour finalement leur faire peur et parfois même se sustenter. S’il y a bien une chose qui ne le dérange pas, c’est se nourrir d’humains. Ça ne lui fait ni chaud, ni froid. Haelios s’est vraiment très vite adapter à sa nouvelle condition. Pas totalement voulue, même s’il la un peu cherché au fond. En tout cas, il a totalement accepté ce qu’il est aujourd’hui, en est fier et ne voudrait redevenir ce qu’il était par le passé en aucun cas.

A vrai dire, plus que les étudiants, ce sont les étudiantes qui l’intéressent. Haelios est très charmeur, et il n’a jamais caché son attrait très prononcé pour la gente féminine. Ces dernières semaines, il a fait la connaissance d’une demoiselle qui a captivé tout particulièrement son attention. Elle a un petit quelque chose qui l’intrigue, et il n’arrive pas à comprendre ce que c’est. Puis il faut avouer qu’elle parait si pure et si innocente, que ça a suscité vivement son intérêt. Elle est un défi personnel qu’il s’est mis en tête de réussir. Haelios ne vient pas que pour elle, mais disons que s’il la voit, généralement, elle devient sa priorité du moment.

Ce soir, n’ayant rien de spécial à faire, pas l’envie d’aller ennuyer Sofia, comme ça arrive souvent, il opte pour la bibliothèque universitaire, qui reste ouverte assez tard pour permettre aux étudiants de travailler au-delà des heures de cours. Le jeune homme erre dans les rayonnages, à la recherche d’une proie plus que d’un livre, faisant mine tout de même de rechercher une œuvre en particulier, son but n’étant pas trop d’attirer l’attention. Il est censé se faire passer pour un étudiant. Heureusement, son apparence à jamais figé dans ses dix-sept ans, l’y aide bien. D’autant qu’à cet âge, il en paraissait un peu plus, on lui donne facilement la vingtaine, très pratique dans son cas. Il préfère ça, que ressembler à un lycéen pour l’éternité. Son attention est attirée après quelques minutes, une odeur le détourne de son chemin. Une odeur très reconnaissable qui provient du secteur fantasy de la bibliothèque. Toute en discrétion il s’approche, un sourire en coin s’esquisse sur son visage en voyant apparaître celui de Phoebe dans un des rayons. Haelios a envie de s’amuser un peu, en mode très cliché. Il se place dans l’autre allée et fait genre de retirer un livre à hauteur du visage de la brune de l’autre côté de l’étagère. « Salut toi. » Dit-il avec son ton le plus charmeur possible. « Je ne savais pas que tu aimais ce genre de thème. Ça ne correspond pas trop à ton domaine d’études, non ? » Dit-il, arquant un sourcil, mais se montrant malgré tout intéressé. Ce qu’il est vraiment à vrai dire. Le surnaturel, ça le connait, il baigne dedans depuis tout petit.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Morgan
Voir le profil de l'utilisateur
• ENFANTS DE LILITH •
My magic is what makes me alive
› Inscription : 22/07/2019
› Messages : 60

Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe Empty
MessageSujet: Re: Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe EmptyMer 31 Juil - 10:40

♛ Teste-moi, déteste-moi

Haelios & Phoebe

▼▲▼

L'université est relativement calme ce soir quand elle finit ces derniers cours. Elle ne travaille pas et n'a aucune envie de rentrer immédiatement alors elle se dirige naturellement vers la bibliothèque. Elle n'a aucune recherches à faire, mais du temps de libre pour relire ses leçons, n'est pas négligeable et c'est toujours mieux que de devoir rappeler chaque jour à son oncle qu'elle va bien, plus qu'il ne le pense. De plus, c'est le genre d'endroit relativement apaisant, régi par cette règle du silence qui est parfait pour se sentir normale et assez sereine. Ouverte suffisamment tard pour pouvoir en profiter, Phoebe s'installe rapidement à une table et sort les notes qu'elle a sur elle, bien déterminée à compenser le léger retard qu'elle a pris les mois derniers. Concentrée, elle ne sait pas combien de temps défile ainsi loin de toutes pensées parasites jusqu'à ce qu'elle pose son crayon et ne fasse une pause. Elle observe les lieux, les étagères qui jalonnent la salle et les noms des sections classant les ouvrages dans les rayons. Elle s'attarde soudainement sur le rayon Fantasy, un bon moment puis secoue la tête. Non, elle doit arrêter de penser qu'elle fait partie d'un monde surnaturel, faire un break de préférence plutôt long. Elle aura tout le temps de s'engouffrer dans le monde obscur avec les années, de longues années. Toutefois, ce n'est qu'entretenir sa curiosité et ça n'implique pas obligatoirement des conséquences. Elle pourrait peut-être trouver des trucs intéressants perdus entre les lignes de la fiction. Ça vaudrait presque le coup d'y jeter un oeil. Elle observe l'horloge. Elle a encore du temps à tuer après tout. Non non, mauvaise idée, mais elle s'est déjà levée. Elle range machinalement ses affaires et se dirige vers le rayon qui l'intrigue tant.

Elle ne sait pas vraiment ce qu'elle cherche pour le moment et se contente d'errer entre les étagères en lisant les titres sur les dos des couvertures. Tout le folklore sur les êtres paranormaux se trouve là, derrière les numéros tournant autour de 398. Ce qui touche aux sorcières ne l'intéresse pas réellement. Si elle a besoin de réponses à ce sujet, il suffit qu'elle demande à Magnus qui sera bien plus fiable que n'importe quelle encyclopédie. Phoebe ne prête plus attention aux étudiants qui se baladent dans les rayons parallèles, prenant parfois un livre entre ses mains pour voir de quoi il s'agit si le titre n'est pas révélateur. C'est impressionnant le nombre de ces documentaires qui tournent autour des mythes de vampires. D'ailleurs, elle se demande bien pourquoi il y en a autant. Si on commence à parler fantastique entre amis, les mots qui viendront à l'esprit seront vampires, loups-garous, éventuellement fantômes et zombies. Enfin, elle suppose. Elle n'aborde pas trop ce genre de sujets puisqu'elle a grandi avec des pouvoirs la dépassant et donc les trucs fantastiques dans son enfance et son adolescence, étaient déjà suffisant pour ne pas la fasciner plus que ça. Elle feuillette un livre peu épais dont le sous-titre dit le guide essentiel pour tout savoir sur les vampires et, surtout, comment les éviter qui ressemble plutôt à un grimoire avec des croquis et des photos. Elle s'apprête à le reposer au moment où quelqu'un retire un bouquin juste en face d'elle.

Elle sursaute, avec un "Aah" de surprise et en lâche l'ouvrage. Il a de la chance de se trouver de l'autre côté du rayon songe-t-elle, parce qu'il mériterait un coup de bouquin sur le crâne. Quelle idée de la sortir comme ça de ses pensées. On ne sait jamais, avec la magie... Ce visage, elle commence à le connaître un peu. Ils se sont croisés plusieurs fois à l'université depuis quelques semaines alors elle répond d'un "salut" basique. Elle n'est pas habituée à discuter avec beaucoup d'étudiants, mais encore moins quand ils se comportent comme Haelios. Elle finit par se pencher pour ramasser le livre en espérant que les pages ne se sont pas abîmées avec la chute. Elle le fixe, l'air de dire 'évidemment'. Comment pourrait-il savoir ce qu'elle aime comme thème ou non ? " Et pourquoi je n'aimerais pas ça ? C'est assez populaire en fait." Le surnaturel ou l'ésotérisme, ça fascine toujours pas mal de monde. D'autant plus quand on ignore ce qui se cache derrière le voile du monde obscur suppose-t-elle.  Haelios  a raison sur un point, le sujet n'a strictement rien à voir avec sa filière. C'est simplement de la curiosité et un soupçon d'envie de trouver des informations même si l'espoir est assez mince. "Parce que toi, tu viens toujours à la bibliothèque pour bosser tes leçons et rien d'autre, bien entendu ! J'ai le droit de me divertir un peu... et de lire des trucs à propos de ... " Elle a gardé le doigt sur la page où le livre est tombée et regarde le mot, se demandant qu'est-ce que c'est que ce genre de vampires ? Elle aurait dû se douter que c'était un machin nordique... " Un Draugr ? ... Bref ! Tu faisais quoi dans ces rayons toi ?" Elle change soudainement de sujet, en se demandant si elle va pouvoir continuer de regarder le rayon ou non. Elle le voit jamais travailler de toute façon, il faut croire qu'un rien suffit toujours à le distraire. Souvent une personne de ce qu'elle a déjà entendu.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
 
Teste-moi, déteste-moi ✜ feat. Phoebe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Teste de bravoure
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Macys and Clinton create quality jobs in Haitian cultural Handicraftt
» I don't love you like I loved you yesterday ۴ ISIS
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters Legacy :: New-York :: Manhattan :: Université-
Sauter vers: