AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Shadowhunters Legacy Oups ! ft. Nina 1421522021
Votez pour nous Oups ! ft. Nina 1421522021
SHL a besoin de vous pour grandir encore, alors n'hésitez pas à voter régulièrement pour les top-sites ICI
qu'on attire encore plus de membres Oups ! ft. Nina 1421522021
Choix des groupes Oups ! ft. Nina 2322741306
Le groupe Enfants de Raziel est actuellement en surnombre, pensez à privilégier les autres Oups ! ft. Nina 1421522021

Partagez
 

 Oups ! ft. Nina

Aller en bas 
AuteurMessage
Simon Lewis
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
• ENFANTS DE LA NUIT •
We are emptied, bloodied and buried
› Inscription : 01/07/2019
› Messages : 210

Oups ! ft. Nina Empty
MessageSujet: Oups ! ft. Nina Oups ! ft. Nina EmptyJeu 11 Juil - 0:34


Oups !
Nina & Simon

Simon ouvrit son frigo et soupira en constatant qu’il était vide. Comment avait-il pu oublier de refaire son stock de sang ? En même temps, il avait eu la tête un peu ailleurs, ces derniers temps. Entre la disparition de Clary et tout ce qui s’en était suivi, il n’avait clairement pas pensé à aller faire ses petites courses. Façon de parler. Mais à présent, tout allait mieux. Sa meilleure amie n’était finalement pas morte, il ne l’avait pas tuée, contrairement à ce qu’il avait cru tout ce temps. Il avait été totalement déprimé et s’était renfermé sur lui-même, ne quittant presque plus son appartement par peur de faire du mal à quelqu’un d’autre. Et tout ça, c’était la faute de cette maudite marque dont il ne parvenait pas à se débarrasser. S’il savait au moins la contrôler… mais non. Ce truc fonctionnait quand il le voulait. Alors oui, pendant un temps, il s’était totalement laissé aller, alors qu’au fond, ça ne lui ressemblait pas. Lui qui, d’habitude était toujours optimiste et qui tentait de voir le côté positif des choses en avait tout simplement été incapable. A présent, il avait l’impression d’être redevenu lui-même, malgré la marque, véritable épée de Damoclès au-dessus de sa tête et de ceux qui l’approchaient d’un peu trop près. Néanmoins, il n’allait pas s’arrêter de vivre pour autant. Il avait bien réalisé que ce n’était pas la solution. Avec Clary de retour, il avait repris espoir et il avait recommencé à chercher un moyen de se débarrasser de ce maudit truc. Mais pour l’heure, sa priorité était le sang. Il ne voulait pas prendre le risque de se retrouver affamé et de perdre le contrôle. Il s’était juré de ne plus jamais prendre de sang directement à la source. L’épisode avec Heidi lui avait amplement suffi. Et puis, le risque était trop grand. Il ne supporterait pas de tuer quelqu’un.

La nuit était tombée il n’y a pas longtemps et Simon sortit donc de chez lui pour aller se procurer quelques poches de sang. Il avait emmené son sac à dos pour plus de discrétion et ne tarda pas à arriver à destination. Une fois qu’il eut ce qu’il voulait, il se dépêcha de repartir. Il n’aimait pas faire ça et il n’aimait pas spécialement traîner avec d’autres vampires car beaucoup ne l’appréciaient pas forcément. Sans doute de la jalousie étant donné qu’il pouvait se déplacer le jour. Pressé, et ayant un peu faim, il se mit à marcher plus vite et ne regarda pas forcément où il mettait les pieds. Grossière erreur. Car environ un pâté de maisons plus loin, il percuta quelqu’un. Fort heureusement, la marque ne se déclencha pas, étant donné que ça avait été accidentel et que l’autre personne n’avait aucune mauvaise intention. « Ah ! Désolé ! » Il releva les yeux vers la personne qu’il venait de percuter avant de la regarder avec des yeux ronds.  « Nina ?! » Bon sang. Depuis combien de temps n’avait-il pas vu la jeune femme ? Depuis que son existence entière avait radicalement changé, sans doute. Ça faisait toujours bizarre de croiser quelqu’un de son passé, quelqu’un qui l’avait connu humain. Et merde. Dans sa précipitation tout à l’heure, il n’avait pas bien fermé son sac et le choc avait fait tomber quelques poches de sang au sol. Devant les yeux de Nina. Merde, merde ! Simon s’accroupit et les ramassa en toute hâte, un air totalement paniqué au visage. Il était d’ailleurs tellement paniqué qu’il refit tomber l’une des poches qu’il venait de ramasser. « Ce…C’est pas ce que tu crois ! Je…Je veux tester un truc pour mon prochain show ! » Mais quel idiot ! Allait-elle vraiment gober ça ? Il y aurait peut-être une chance si Simon s’était montré plus sûr de lui. Là, clairement, on voyait qu’il paniquait.

Tentant de se calmer, il ramassa une nouvelle fois ce qui était tombé et fourra le tout dans son sac avant de bien le fermer cette fois. Il se passa une main dans la nuque, un sourire gêné aux lèvres. « Ça fait longtemps ! Wow ! Comment tu vas ? » Sérieusement ? Après tout ce temps, il essayait non seulement de raconter des bobards à son amie, mais en plus, il s’embrouillait tout seul et ne trouvait rien de mieux à dire. Mais s’il avait été doué pour ce genre de choses, ça se saurait depuis longtemps.


made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Nina Walsh
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Walsh
• ENFANTS DE LA LUNE •
Pack becomes family
› Inscription : 25/06/2019
› Messages : 133

Oups ! ft. Nina Empty
MessageSujet: Re: Oups ! ft. Nina Oups ! ft. Nina EmptyDim 14 Juil - 1:41



oups !
Nina x Simon
Ce que Nina faisait dehors à cette heure tardive ? Pour être honnête… pas grand chose. Elle avait fini le boulot, un contrat de deux semaines comme réceptionniste dans un hôtel, et n’avait pas vraiment envie de rentrer. Alors elle traînait. La pleine lune approchait et cette nuit-là, elle devrait la passer enfermée. Alors elle profitait de l’air doux de cette nuit estivale pour prendre l’air et profiter des rues de New York, encore animées malgré l’heure tardive. C’était agréable. Moins étouffant qu’en journée, quand le soleil tapait fort sur les rues encombrées de New York. Nina préférait la nuit. Eté comme hiver, ça lui importait peu vraiment. Elle aimait parcourir les rues, se percher sur un toit avec une vue imprenable sur la ville, seule ou accompagnée. Tuer un ou deux démons, si elle devait se passer les nerfs.

Ce soir là, tout ce qu’elle voulait, c’était prendre l’air. Elle ne cherchait pas particulièrement de la compagnie. Si ça avait été le cas, elle aurait été au Hunter’s Moon ou fini sa soirée au Pandemonium. Ou elle aurait appelé Aiden, tout simplement. Mais Aiden devrait déjà jouer les baby-sitter au cas où elle perdait les pédales pendant la pleine lune, il avait bien le droit de passer une soirée tranquille, avant d’avoir à gérer son ingérable meilleure amie.

Les mains dans les poches de sa veste, Nina ne regardait pas vraiment où elle allait. Perdue dans ses pensées, elle naviguait les rues sans trop y penser, connaissant assez bien la ville pour ne jamais s’y perdre, peu importe combien de kilomètres elle pourrait faire sans jamais regarder quelle rue elle empruntait. Ce qui occupait son esprit ? La pleine lune, évidemment. C’était toujours un moment compliqué, pour elle. Elle s’améliorait - heureusement - mais le contrôle… ce n’était pas vraiment son truc. Alors c’était toujours stressant. Et si elle perdait les pédales ? Et si ce jour là, Aiden ou ses parents n’étaient pas là ? Et si un jour, elle blessait quelqu’un ? Faisait subir le même sort qu’elle a un pauvre gamin qui n’avait rien demandé, et qui n’aurait pas la chance que quelqu’un se démène pour l’aider à s’en sortir ? C’était terrifiant. La plupart du temps, elle n’y pensait pas. Et puis irrémédiablement, la pleine lune approchait et ses doutes refaisaient surface.

Nina ne regardant pas où elle allait, ce qui devait arriver arrive et elle percuta quelqu’un dont la première chose qu’elle remarqua fut… l’odeur. Vampire. Ew. Elle n’avait pas le même comportement anti-vampires que certains loups de naissance, mais tout de même. Cette odeur… elle avait vu mieux. Cette pensée fut chassée de son esprit dès l’instant où elle posa le regard sur le jeune homme, A cause de cette rivalité instinctive entre leurs espèces, Nina s’était attendue à se faire agresser. Au lieu de ça, elle avait d’abord eu droit à des excuses, puis à une exclamation étonnée quand le jeune homme la reconnu. Hey Simon, dit-elle, son regard passant du visage de son ami d’enfance à… la poche de sang sur le sol. Quand il avait été transformé ? Récemment. Il était toujours humain, la dernière fois qu’elle l’avait vu.

Elle n’avait pas eu le temps de dire quoi que ce soit que déjà, il se précipitait pour la ramasser avec une excuse clairement bidon. Simon étant… eh bien, Simon, il parvint à refaire tomber les poches de sang de son sac une seconde fois. Tu fais quoi, la première partie de Marilyn Manson ? demanda-t-elle. Elle aurait pu clairement lui dire qu’il sentait le vampire à trois kilomètres, et que ce sang était clairement vrai. Qu’elle pouvait le sentir. Parce qu’elle était une louve, ce qu’il ignorait, bien évidemment. Mais elle ne le fit pas. C’était juste trop amusant de le voir galérer.

De retour sur ses pieds, son sac cette fois correctement fermé, un Simon visiblement gêné tenta d’engager la conversation. Je sais pas trop. Je commence à me demander si je devrais pas commencer à courir, parce que… ça fait un paquet de sang. J’espère que t’es pas devenu un serial killer depuis la dernière fois que je t’ai vu, dit-elle. Subtile ? Pas du tout. Elle n’essayait pas de l’être, autant mettre directement les pieds dans le plat. C’était plus amusant de le cuisiner un peu que de se replonger dans ses propres pensées.

(C) CANTARELLA. | @Simon Lewis
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
• ENFANTS DE LA NUIT •
We are emptied, bloodied and buried
› Inscription : 01/07/2019
› Messages : 210

Oups ! ft. Nina Empty
MessageSujet: Re: Oups ! ft. Nina Oups ! ft. Nina EmptyLun 15 Juil - 15:41


Oups !
Nina & Simon

Simon avait le don de se retrouver dans des situations impossibles, des situations embarrassantes, gênantes, tout le temps. Ce ne serait sans doute pas Simon si ce n’était pas le cas. Mais cette fois, il avait vraiment envie de disparaître au fond d’un trou, ne sachant pas du tout comment réagir ni quoi dire pour se sortir de cette situation. Evidemment, il avait fallu qu’il tombe sur son amie d’enfance à une heure pareille, alors qu’il venait de refaire son stock de sang. Evidemment, il avait fallu qu’il referme mal son sac et qu’il fasse tomber le sang, bien à la vue de la jeune femme. Merde ! En plus, il ne réalisa pas du tout qu’il faisait face à un loup-garou. Il avait sans doute bien trop l’habitude de les fréquenter pour encore remarquer leur odeur. De toute façon, à cet instant précis, il ne pensait qu’à trouver une excuse. N’importe laquelle pour justifier les poches de sang. Et cet idiot n’avait rien trouvé de mieux que de sortir la même excuse bidon qu’il avait sortie à sa mère. Sauf que ce n’était absolument pas crédible et il le savait parfaitement. C’était toujours très délicat quand il retombait sur des personnes qu’il avait connues avant. Forcément, tout le monde l’interrogeait à chaque fois sur sa disparition soudaine et les petits changements qu’on pouvait observer. A commencer par l’absence de lunettes. C’était bien plus compliqué que ça n’y paraissait ! Et là… il était clairement coincé. Peut-être aurait-il juste dû trouver une excuse pour s’enfuir au plus vite, mais il ne pouvait pas faire ça. C’était Nina ! Il la connaissait depuis si longtemps…et la vérité était qu’elle lui avait manqué aussi. « Hahaha ! Tu as tout compris ! Je suis devenu si connu que Marilyn en personne me veut pour sa première partie ! » Un rire qui sonnait faux, forcé. Un sourire qui paraissait tout aussi forcé. Il était évident qu’elle n’avait pas cru à son excuse débile.

Alors, il tenta de noyer le poisson en interrogeant la jeune femme sur comment elle allait, tout en manifestant sa joie de la revoir. Au moins, cette joie n’était pas feinte ni forcée. Il était vraiment content de la revoir, même s’il aurait évidemment préféré que cela se fasse en d’autres circonstances. S’il subsistait une once de doutes quant à l’efficacité de son excuse bidon, ses doutes furent aussitôt balayés par les paroles de la jeune femme. Elle savait clairement que c’était du vrai sang. Elle savait. En même temps, c’étaient des poches de sang. Ça existait pour du faux sang – sûrement – mais Nina n’était pas née de la dernière pluie. Elle avait certainement vu que quelque chose clochait. Enfin… tout dépendait du point de vue. « Mais non ! Je…C’est pas du tout ce que tu crois ! » Mouais. Phrase typique de quelqu’un qui a quelque chose à se reprocher ou à cacher. Alors qu’au fond, non. Simon n’avait pas grand-chose à se reprocher au fond. Même s’il avait fait des erreurs et pas des moindres. La plus grosse erreur étant certainement Heidi. Mais il n’avait jamais prévu que ça se termine de cette façon. Ce n’était pas comme s’il l’avait lui-même tuée pour ensuite la transformer. De toute façon, ce n’était pas la question. « En fait, je dois t’avouer quelque chose. Tu as totalement raison. Je ne te l’ai jamais dit, mais j’ai toujours eu des tendances psychopathes et meurtrières. J’ai enfin décidé de les assumer pleinement. Et j’étais à la recherche de ma prochaine victime pour l’enfermer dans ma cave et la torturer avant de la tuer. Puisque je t’ai sous la main, tu te portes volontaire ? » Mais quel idiot ! En même temps, l’humour avait toujours été sa façon de dédramatiser les choses.

« Plus sérieusement…je suis désolé d’avoir disparu comme ça. Tu m’as manqué, tu sais. » Il lui adressa un petit sourire, espérant bien pouvoir discuter un peu avec elle. Normalement. Comme au bon vieux temps. Même s’il s’attendait déjà à des questions concernant ladite disparition. Et puis, il y avait toujours ce maudit sang. Il ne pouvait quand même pas lui dire la vérité. Il ne savait pas comment elle réagirait, même s’il doutait que ce soit aussi violent que les réactions de sa mère. Non, c’était trop risqué. Ah, si seulement il savait ! Si seulement il n’était pas toujours en pleine panique, il se rendrait peut-être compte que son amie, non plus, n’était plus tout à fait humaine. « Alors…euh… tu deviens quoi ? » Crétin.


made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Nina Walsh
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Walsh
• ENFANTS DE LA LUNE •
Pack becomes family
› Inscription : 25/06/2019
› Messages : 133

Oups ! ft. Nina Empty
MessageSujet: Re: Oups ! ft. Nina Oups ! ft. Nina EmptyLun 22 Juil - 1:32



oups !
Nina x Simon
Noah était une chieuse. Ca n’avait rien de nouveau, vraiment, faire tourner son monde en bourrique était devenu un de ses sports préférés - juste après un bon bottage de fesses en règles, mais ça ce n’était pas vraiment comparable. Dans la vie, il fallait bien savoir s’amuser un peu après tout. Elle en avait vu des vertes et des pas mûres, et ça avait commencé alors qu’elle était encore toute jeune, alors oui, c’était une chieuse. Oui, elle avait un sale caractère et oui, elle aimait bien embêter un peu son monde. Ca n’avait rien de méchant. Faire marcher Simon, qu’il soit humain ou vampire, c’était juste trop divertissant - et tellement facile - qu’elle en pouvait pas résister à la tentation. Le jeune vampire était d’ailleurs tellement mal à l’aise de cette entrevue inopinée qu’il n’avait pas remarqué un détail pourtant crucial, et qui se trouvait littéralement juste là au bout de son nez : Nina non plus, n’était pas humaine. Il n’avait pas besoin de se chercher des excuses toutes plus ridicules les unes que les autres. Mais c’était Simon, et Simon ne serait pas Simon s’il n’était pas totalement à côté de ses pompes au moins trois fois par jour.

Si Nina était capable de mentir comme un arracheur de dents si le besoin se faisait sentir, c’était loin d’être le cas de Simon. Elle avait de l’entraînement comparé à lui, cela dit. Quelques années d’avance, pour ce qui était de fréquenter le downworld, et de naviguer entre le monde des terrestres parmi lesquelles ils vivaient, et celui des créatures obscures qu’ils étaient. Entre rires qui sonnaient clairement faux, sourires crispés et attitude mal à l’aise, Simon peinait à se montrer crédible, chose qui était encore plus compliquée face à quelqu’un qui le connaissait depuis aussi longtemps. La seule chose sur laquelle il semblait sincère, c’était sa joie de la revoir… même si clairement, il aurait préféré la croiser alors qu’il le trimballait pas des litres d'hémoglobine dans son sac à dos. Ou en tout cas, les poches de ladite hémoglobine n’avaient pas fini à ses pieds.

Après une énième tentative de se défendre, à laquelle Nina répondit pas un sourcil haussé et une expression dubitative, le jeune musicien décida visiblement de changer de stratégie puisqu’au lieu de continuer à débattre, il entra dans son jeu, assumant une personnalité de pseudo psychopathe que Nina avait bien du mal à trouver crédible… Ce qui pouvait vouloir dire qu’il l’était vraiment, les psychopathes étaient super doués à ce petit jeu. Tout le monde les adorait, jusqu’au jour où ils finissaient les boyaux à l’air au fond du jardin. Par chance, là où un psychopathe pourrait sortir un joli couteau, Nina avait une bonne paire de griffe plus acérées que n’importe quelle lame. Forte de l’assurance de savoir se défendre, que Simon soit ou non un serial killer en cavale, Nina feignit donc de considérer sa proposition d’être sa première victime, avant de secouer doucement sa tête de gauche à droite, une légère grimace déformant ses traits. Non merci, sans façon.

Face à ce regrettable refus - le plus poli de tous les serial-killers c’était bien Simon quand même, il demandait la permission ! - le vampire tenta une nouvelle fois de relancer la conversation sur un sujet plus normal. Le fait qu’il avait disparu, par exemple. Nina comprenait mieux pourquoi à présent, Mourir, revenir en vampire, s’adapter à cette vie, être contraint de vivre la nuit… Ca prenait du temps. Eh bien, j’suis pas morte, ce qui est plutôt pas mal, lança-t-elle, retenant le petit sourire en coin qui menaçait de naître sur ses lèvres. Et puisque tu es visiblement le serial killer le plus poli de l’histoire, c’est pas pour ce soir, dieu merci. Des bêtises, encore des bêtises. Telle le petit poucet, Nina semait des miettes. Qui petit à petit allaient finir par devenir de véritables miches de pain. J’ai meilleure mine que toi en tout cas. T’es blanc comme la mort, dit-elle, l’air de rien. Pouf, une miette et tu dois avoir le nez bouché aussi, tu devrais consulter. et encore une petite miette. Entre ça et le sang, j’en arriverais presque à croire que t’es un vampire. Et pas de ceux qui brillent dans le noir. et BAM, la miche de pain.


(C) CANTARELLA. | @Simon Lewis
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
• ENFANTS DE LA NUIT •
We are emptied, bloodied and buried
› Inscription : 01/07/2019
› Messages : 210

Oups ! ft. Nina Empty
MessageSujet: Re: Oups ! ft. Nina Oups ! ft. Nina EmptyLun 29 Juil - 23:57


Oups !
Nina & Simon

Pourquoi était-il comme ça ? Pourquoi devait-il toujours paniquer pour un oui ou pour un non, se retrouvant alors dans des situations impossibles ? Pourquoi était-il aussi maladroit ? Il était vraiment le pire vampire du monde, c’était certain. En plus, il détestait mentir, surtout à ses proches, aux personnes qu’il appréciait. Et Nina en faisait partie. Il avait disparu de sa vie du jour au lendemain, il lui devait bien des explications. Mais il ne pouvait pas lui dire la vérité. Pas si ça risquait de la faire fuir ou d’avoir une réaction comme celle de sa mère. Au fond de lui, il se disait que la jeune femme serait sans doute capable de comprendre et d’accepter…mais on ne pouvait jamais être sûr de rien. Alors, il tenta de lui raconter n’importe quoi, sans succès. Parce qu’il était un piètre menteur et que ça se voyait tout de suite quand il était nerveux et en pleine panique. Souvent, il avait recours à l’humour – pourri – pour masquer son malaise ou son embarras et il avait tenté de le faire ici aussi. En prétendant être un serial killer qui allait enlever Nina pour la tuer. Il n’était pas crédible pour un sou et il le savait. Il était toujours tellement déboussolé par la situation qu’il ne remarquait pas cette odeur pourtant bien présente, l’odeur d’un loup. Comme dit, il était vraiment le pire vampire du monde. Lorsqu’il lui demanda ce qu’elle devenait, sa réponse fut assez étrange. Pourquoi dire qu’elle n’était pas morte ? Avait-elle frôlé la mort, récemment ? Oui, il était un peu bouché. « Encore heureux ! Ça m’aurait fait beaucoup de peine si tu étais morte ! »

Le serial killer le plus poli de l’histoire ? Simon laissa échapper un petit rire. « Il paraît que les pires serial killers sont ceux qui n’ont justement pas l’air d’en être. C’est ceux à qui on donnerait le bon dieu sans confession. » Il se remit à rire un peu bêtement, clairement toujours mal à l’aise. Et là… Nina fit allusion à sa mine. Pourtant, depuis qu’il pouvait marcher au soleil, il était moins pâle qu’au début. Mais manifestement encore assez pour qu’elle le remarque. Et puis, elle parla de son odorat ? Quoi ? Simon était perdu. Il fronça les sourcils. De quoi parlait-elle ? Elle enchaîna, cette fois en visant droit dans le mille. Est-ce qu’elle savait ? Ou n’était-ce qu’une plaisanterie ? Simon sentit la panique le gagner à nouveau. « Q-Quoi ? » il allait vraiment devoir apprendre à être plus crédible. A chaque fois, il se vendait tout seul. Il ne savait même plus quoi répondre et observa un instant son amie avant que l’odeur le frappe soudain de plein fouet. Cette odeur de loup qu’il connaissait pourtant si bien. Et elle émanait de Nina. Le jeune homme écarquilla les yeux et se mit à la pointer bêtement du doigt. « Tu…Tu es… » Conscient qu’ils étaient quand même dans la rue – même si elle semblait déserte – il baissa la voix. « Tu es un loup ? Toi ?! » Il était très surpris, mais de l’autre côté, soulagé aussi. Car ça signifiait qu’elle était au courant du monde obscur et qu’il n’aurait plus besoin de lui raconter n’importe quoi.

« Attends…Tu te fiches de moi depuis le début, c’est ça ? » Il se frappa le front. « Quel idiot ! Comment j’ai pu ne pas m’en rendre compte ? » Il soupira, secoua la tête, puis se remit à rire. Décidément, il passait par toutes les émotions, ce soir. « Bon sang ! Je suis vraiment stupide ! » Il avait encore du mal à se dire que Nina, son amie d’enfance, était un loup-garou. Mais du coup, tout un tas de questions se battaient dans sa tête. « Depuis quand ? Tu l’étais déjà avant qu’on se perde de vue ? » C’était quand même fou, comme histoire ! Si ça se trouvait, il connaissait un loup-garou depuis presque toujours, sans le savoir ! « Je te rassure, je ne crois pas du tout à cette guerre ridicule qui existe soi-disant entre vampires et loups-garous. » C’était ridicule, oui. Il ne comprenait pas. « Oh et puis…ma copine est un loup ! » Il sourit, mais au fond il sentait un petit pincement au cœur. Les choses étaient compliquées entre Maia et lui, il ne savait même pas s’ils étaient vraiment encore ensemble. Ils n’avaient pas eu de vraie conversation depuis un moment. Peut-être devrait-il y remédier. « Enfin… c’est compliqué, à vrai dire. » Il se frotta l’arrière du crâne, gêné. Mais Nina était sa plus vieille amie, à côté de Clary, et il savait qu’il pouvait tout lui dire.


made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Nina Walsh
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Walsh
• ENFANTS DE LA LUNE •
Pack becomes family
› Inscription : 25/06/2019
› Messages : 133

Oups ! ft. Nina Empty
MessageSujet: Re: Oups ! ft. Nina Oups ! ft. Nina EmptyMar 6 Aoû - 0:38



oups !
Nina x Simon
Nina était bien rassurée de savoir que Simon se réjouissait qu’elle ne soit pas morte. Mais ce n’était pas pour se faire lancer des fleurs que la louve avait sorti cette réponse pour le moins… étrange. Ce n’était pas vraiment le premier truc qui passait à l’esprit de quelqu’un quand on lui demandait ce qu’il devenait. En général, on parlait études, boulot, les amours, la famille… Dire qu’on n’était pas morte ? Pas vraiment la réponse numéro un de la liste. Rien n’était normal dans cette situation et si évidemment, Nina s’inquiétait bien de savoir comment son ami en était arrivé là, et comment il le gérait, elle avait aussi envie de le faire marcher un peu. C’était trop facile avec Simon. C’est bien simple, il ne marchait pas, il courrait. Et Nina était une bourrique.

Après une nouvelle parenthèse sur les serial-killers et cette fâcheuse tendance qu’ils avaient à sembler bien sous tous rapports jusqu’au jour où ils vous transperçaient les tripes avec un pic à glace, Nina en était rapidement revenue au sujet qui l’intéressait, et plus elle avançait dans la conversation, plus Simon semblait pris de cours. Clairement, il ne savait plus où se mettre… et ce jusqu’au moment où il capta où Nina voulait en venir. Enfin, il n’eut pas à capter grand chose puisque Nina avait clairement prononcé le mot vampire. Niveau subtilité, elle ne pouvait plus faire pire à moins de se tailler une veine pour le forcer à faire sortir la créature qui sommeillait en lui. Cette option ne lui convenait pas vraiment. Déjà parce que se blesser comme ça, sans raison, serait clairement stupide. Et puis aussi parce que Nina ne savait que trop bien combien il était difficile d’apprendre à se contrôler. Dans sa vie, elle avait été plus longtemps louve que nephilim et pourtant, le contrôle, ce n’était toujours pas sa tasse de thé.

Maintenant que les sous entendu étaient écartés, Simon appris enfin à se servir de ces sens surdéveloppés dont l’avait doté sa nouvelle nature, et remarqua que la jeune femme se trouvant devant lui n’était pas tout à fait humaine non plus. Bingo ! Il t’en aura fallu du temps ! fit-elle remarquer, se retenant de l’applaudir pour le féliciter de cet exploit. Quand il lui demanda si elle se fichait de lui depuis le début, Nina haussa légèrement les épaules, son air le plus innocent sur le visage. Oui, clairement, elle s’était fichue de lui. Et oui, ça l’avait amusée. Simon étant… eh bien, Simon, il ne tarda pas à passer le mode moulin à parole. Je l’étais déjà quand tu m’as connue, répondu Nina lorsque Simon lui demanda si elle était déjà une louve quand il avait disparu de la circulation. Nina était toute jeune encore lorsqu’ils s’étaient rencontrés trop jeune pour qu’on puisse imaginer qu’elle avait été mordue. Et comme la demoiselle ne parlait que rarement de tout ça, ou du fait que ses parents n’étaient pas ses parents… personne ne pouvait s’imaginer les épreuves qui l’avaient menée jusqu’à New York. Pas même Simon, qui la connaissait depuis si longtemps. Avant ce soir, elle ne se serait jamais imaginée qu’ils aient un jour cette conversation. Il avait la chance d’être un simple terrestre, et elle lui aurait souhaité de le rester. Trop tard pour ça, à présent;

Au moins, il en avait déjà assez pour savoir que leur deux races étaient pour le moins divisées - et pas depuis assez longtemps pour avoir été rallié à la cause des vampires, puisqu’il lui assura n’avoir rien contre les loups, et trouver cette guerre stupide. Il est vrai que cette sempiternelle guerre entre vampires et loup-garous était ridicule… mais les vampires étaient parfois si facile à détester, aussi, avec leur air suffisant, et cette manie qu’ils avaient de se croire meilleurs que tout le monde. Il y avait de quoi s’agacer, face à certains d’entre eux. Comme pour prouver qu’il se moquait bien des races, Simon lui assura même que sa petite amie était une louve elle aussi, Nina ne manqua pas toutefois de remarquer l’expression qui traversa momentanément son visage. De l’eau dans le gaz ? demanda-t-elle, arquant un sourcil interrogateur, avant d’aborder un sujet qui la préoccupait un peu plus. Maintenant je comprends mieux pourquoi tu as soudainement disparu de la circulation… J’suis désolée de ce qui t’es arrivé, ça a pas dû être facile à gérer. Comment c’est arrivé ? demanda-t-elle. Voyant passer un piéton qui les regardait curieusement, Nina proposa finalement Mon appart’ est pas loin, on sera plus tranquilles pour discuter si tu veux. Ca leur éviterait de passer pour des fous, ou de révéler l’existence du monde obscure à un terrestre aux oreilles un peu trop baladeuses. Le seul qui était susceptible de débarquer chez elle à cette heure sans prévenir, c’était Aiden et s’il y en a bien un pour qui Nina n’avait pas de secrets, c’était lui. Enfin, sauf peut être un tout petit...

(C) CANTARELLA. | @Simon Lewis
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
• ENFANTS DE LA NUIT •
We are emptied, bloodied and buried
› Inscription : 01/07/2019
› Messages : 210

Oups ! ft. Nina Empty
MessageSujet: Re: Oups ! ft. Nina Oups ! ft. Nina EmptyDim 25 Aoû - 4:50


Oups !
Nina & Simon

Simon ne s’était certainement pas attendu à une telle tournure des choses. Ces simples retrouvailles étaient finalement synonymes de révélations. Nina s’était un peu amusée avec lui et avait profité de son ignorance du moment pour le taquiner avant de finalement lui avouer qu’elle était bien plus qu’une simple humaine. Le jeune vampire se sentait con, sur le coup. Il aurait dû le sentir dès le départ et pourtant…ça n’avait pas été le cas. L’habitude de fréquenter d’autres loups, sans doute. En plus de la surprise de retrouver son amie d’enfance et ses efforts vains visant à dissimuler qui il était vraiment. Nina avait effectivement dû bien rire intérieurement. Mais à présent que les choses étaient claires entre eux, il se sentait déjà mieux, bien qu’il eût un tas de questions. Il la regarda un instant d’un petit air ahuri lorsqu’elle lui avoua avoir été louve depuis bien longtemps. Cela remontait même à l’époque où ils s’étaient connus et où Simon ignorait tout du monde obscur et des créatures qui le peuplaient. Quelle ironie. Mais ça expliquait pas mal de choses, notamment le caractère de la jeune femme et certaines…pertes de contrôles, disons. « C’est dingue ! Tout ce temps… et je savais rien. » Au moins, ça lui avait permis de préserver son ignorance et son innocence encore quelques années. Avant qu’il ne se retrouve projeté dans ce monde un peu à cause de Clary. Il ne lui en voulait évidemment pas, ce serait idiot. Les choses étaient ce qu’elles étaient et puis voilà. Ça ne servait à rien de se demander ce qui se serait passé si… Avec des si, on mettrait Paris en bouteille.

Finalement, il avoua à Nina qu’il était en couple avec une louve, même si c’était compliqué. A vrai dire, il ne savait pas du tout où il en était avec Maia. Il allait bien devoir la confronter un jour et avoir une vraie conversation avec elle. Rien que d’y penser le faisait soupirer. « Ouais, on peut dire ça. » Il n’avait pas forcément envie d’en parler plus que ça. Il n’y aurait pas grand-chose à dire, de toute façon, outre le fait que c’était compliqué. Et il n’avait pas envie de parler de ses problèmes de cœur alors qu’il venait de retrouver sa chère amie. Il hocha simplement la tête aux paroles de Nina. Oh que non, tout ça n’avait pas été facile à gérer, surtout au tout début. Ce début cauchemardesque lorsqu’il s’était réveillée dans cette tombe et qu’il avait dû s’en extirper. Il avait mis du temps à s’accepter. Le fait qu’il puisse marcher au soleil l’y avait sans doute beaucoup aidé. « Je veux bien aller chez toi, oui. » Il ne tenait pas à ce que quelques oreilles indiscrètes entendent tout ce qu’ils se diraient. Il suivit donc Nina jusqu’à chez elle. Lorsqu’ils furent à l’intérieur, il prit place sur le canapé après avoir brièvement examiné les lieux. « Du coup, tu vis seule, ici ? » Cela semblait évident, mais on ne savait jamais. De toute façon, ce n’était pas le sujet. Il savait qu’il allait devoir se replonger dans des souvenirs douloureux pour répondre à la question de Nina. « Pour faire court… j’ai été enlevé par un vampire. Je t’épargne les détails, mais je me suis retrouvé à l’hôtel Dumort et c’est là que…c’est arrivé. » Il marqua un court temps d’arrêt et poussa un petit soupir. « Je l’ai très mal vécu au début. J’avais l’impression d’être un monstre…et j’étais complètement perdu. »

Il n’aimait vraiment pas se remémorer ces temps difficiles, alors il finit par esquisser un petit sourire. « Mais ça va, maintenant ! Je me suis fait à cette nouvelle existence. Au moins, je suis capable de me défendre maintenant, si on tente encore de m’enlever. » Il laissa échapper un petit rire. L’autodérision, il n’y avait rien de tel pour détendre l’atmosphère. « Envie d’entrer dans la peau d’un kidnappeur pour un jour ? Enlevez donc Simon Lewis, c’est la proie parfaite ! » Quel idiot. Il en riait à présent, mais le fait était qu’il semblait vraiment avoir un don pour se faire enlever. C’était ça d’être le meilleur ami de Clary… « Et toi ? Qu’est-ce que tu deviens ? Y a pas de raison que je parle que de moi ! T’y échapperas pas ! » Il lui sourit bêtement, ressentant le besoin de plaisanter, comme à chaque fois que l’atmosphère devenait un peu trop tendue ou sérieuse.


made by black arrow[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Nina Walsh
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Walsh
• ENFANTS DE LA LUNE •
Pack becomes family
› Inscription : 25/06/2019
› Messages : 133

Oups ! ft. Nina Empty
MessageSujet: Re: Oups ! ft. Nina Oups ! ft. Nina EmptyLun 9 Sep - 0:29



oups !
Nina x Simon
Le Monde Obscure, Nina était née dedans. Nephilim, elle avait vu le jour en plein coeur de cette vieille guerre entre les forces du bien et du mal. Avec ou sans sa transformation en louve, elle aurait fait partie intégrante de cet univers. Elle en connaissait les risques, en avait fait les frais, mais elle n’avait jamais vraiment eu le choix. Pour autant, si le Monde Obscure faisait partie intégrante de qui elle était et la gardait irrémédiablement à part du reste du monde, un lourd secret toujours perché sur ses épaules, elle ne souhaitait à personne de s’y voir propulsé contre son gré. Ne plus avoir à cacher sa nature à ce vieil ami qu’était Simon était certes un soulagement, le savoir devenu vampire était loin de la réjouir. Elle aurait préféré continuer à garder son secret, continuer d’être la fille un peu bizarre au tempérament instable qu’il avait connue sans qu’il en sache la raison, si cela signifiait qu’il était en sécurité, à l’abri de tout ça. Malheureusement, elle savait mieux que personne qu’on ne peut pas changer le passé. Il fallait faire avec. S'adapter, se constituer un cercle solide de gens sur lesquels compter. Si seulement elle avait su, elle aurait ou être présente pour lui à travers ces mauvais moments. Mais elle n'était pas devin, Nina. Comment aurait-elle pu savoir ? Elle aurait pu prendre des nouvelles, évidemment, mais Simon n’aurait eu aucune raison de le lui dire.

Enfin, ce qui était fait était fait. Au moins à présent, ils savaient tous les deux que la vie de l’autre n’était pas tout à fait celle qu’ils pensaient. Plutôt que de discuter de tout cela à la vue de tous, au risque de se faire entendre par des oreilles indiscrètes, ils prirent la décision d’aller jusqu’à l’appartement de Nina, non loin de là, comblant le silence du trajet par une conversation tout ce qu’il y a de plus classique, qui n’avait rien digne d’éveiller les soupçons de qui que ce soit. Yup, répondit Nina à la question de Simon, alors qu’ils se retrouvaient finalement à l’abri des oreilles indiscrètes. Enfin, je suis jamais à l’abri d’une visite d’Aiden, il a les clés, il fait comme chez lui. Nina et Aiden, ces inséparables. Depuis gamin, depuis l’arrivée de Nina à New York, ils ne s’étaient jamais lâchés. Ils ne risquaient toutefois pas de le voir débarquer ce soir, puisque monsieur était de garde toute la nuit. Tu bois quelque chose, hormis du sang ? demanda-t-elle, alors qu’elle allait se chercher une canette de coca dans le réfrigérateur. Elle ne fréquentait pas énormément de vampires, mais elle savait que certains arrivaient à consommer de la nourriture et des boissons humaines, avec un peu d’entraînement. Simon était encore un jeune vampire, il n’en était peut être pas encore là, mais elle se voyait mal aller se chercher à boire sans lui en proposer.

Le rejoignant au salon, elle se laissa tomber dans le canapé alors qu’il se lançait dans le récit de ses mésaventures. Un enlèvement, qui s’était fini en mort, et en transformation. Rien qu’il n’ait voulu, évidemment, le cas d’Aiden, qui avait choisi de devenir loup, faisait figure d’exception dans le downworld. La plupart des loups et des vampires n’avaient rien demandé, comme Simon. Comme Nina. Des victimes dont la vie avait été chamboulée, et qui n’avaient d’autre choix que de faire avec. Je connais cette sensation… avoua Nina, une pointe d’amertume dans la voix. Sa propre transformation n’avait pas été une balade de santé. Elle avait failli y rester, et avait finalement vu son monde lui tourner le dos. Aujourd’hui, elle estimait avoir gagné au change, mais cela n’effaçait pas la peine qu’elle avait ressenti à l’époque, ou les années compliquées qui avaient suivi. Je suis désolée de pas avoir été là. Si je l’avais appris avant… Avec des si, on mettrait Paris en bouteille, n’est-ce pas ? Et puis Simon, visiblement peu désireux de s’apitoyer sur son sort, commençait déjà à raconter des bêtises histoire de détendre l’atmosphère. Il parvint même à arracher un petit rire à Nina, qui ne le faisait que rarement depuis ce soir où elle avait croisé son frère au Pandemonium. Où elle avait été à deux doigts de perdre le contrôle. Je deviens… pas grand chose. J’enchaîne les petits boulots, parce que je ne sais pas quoi faire de ma peau et que j'ai trop de choses en tête en ce moment pour prendre le temps d'y réfléchir. Et quand je m’ennuie j’embête des petits vampires distraits qui ne remarquent même pas que je sens… comment ils disent déjà ? Le chien mouillé ? Le sac à puces ? De la même manière que Simon, Nina racontait des bêtises afin d’éviter de parler d’elle, craignant qu’il lui retourne sa question concernant sa transformation. Peut être pensait-il qu’elle était née louve ? Elle avait avoué qu’elle l’était déjà quand ils se sont rencontrés, enfants. C’était une version des choses bien plus simple que la réalité, et Nina s’en contentait parfaitement.

(C) CANTARELLA. | @Simon Lewis
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Oups ! ft. Nina Empty
MessageSujet: Re: Oups ! ft. Nina Oups ! ft. Nina Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Oups ! ft. Nina
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oups ! J'ai fais la plus grosse bêtise de ma vie ! ft PNJ
» Descendants des grandes familles sorcières
» T'es nulle. |Nina|
» (f) Victoria Justice ㄨtwin and ennemy.
» Histiel [validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters Legacy :: New-York :: Manhattan-
Sauter vers: