AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Shadowhunters Legacy Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] 1421522021
Votez pour nous Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] 1421522021
SHL a besoin de vous pour grandir encore, alors n'hésitez pas à voter régulièrement pour les top-sites ICI
qu'on attire encore plus de membres Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] 1421522021
Choix des groupes Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] 2322741306
Le groupe Enfants de Raziel est actuellement en surnombre, pensez à privilégier les autres Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] 1421522021

Partagez
 

 Être enfermé, ça craint [Laith & Ava]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ava Redwolf
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Redwolf
• MEMBRES DU CERCLE •
Blood must have blood
› Inscription : 29/07/2019
› Messages : 92
› Date de naissance : 26/07/1980

Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] Empty
MessageSujet: Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] EmptyMar 6 Aoû - 14:14

           
Être enfermé, ça craint
Laith & Ava

C'est dans les prisons que l'idée de liberté prend le plus de force et peut-être ceux qui enferment les autres dedans risquent-ils de s'enfermer dehors. ۵ Jean Cocteau - L'impromptu

Je me trouvais sur le même plan de défense depuis trois heures, à examiner toutes les possibilités d'attaque pour voir la viabilité de ce plan. A chaque fois que je trouvais une faille, j'en discutais avec Myles pour trouver une amélioration à ajouter à ce plan. Le but était de trouver le plan parfait, autant pour lui que pour moi. Oui, cela pourrait desservir au cercle le jour où ils voudront pénétrer dans l'Institut mais il y avait ici deux infiltrés pour les aider à entrer. Et surtout, il y avait des dizaines de dizaines de Shadowhunters qui travaillaient ici et qui avaient besoin de plans corrects pour les protéger des créatures obscures. Je ne désirais pas la mort de mes frères et sœurs d'armes, je voulais juste qu'ils ouvrent les yeux. Alors oui, je travaillais sérieusement sur ses plans.

« Ava ? Myles ? Désolé de vous interrompre, mais j'aurais besoin de vous. »

Je relevais les yeux en même temps que Myles vers un autre homme de notre équipe. Charles je crois. Mais est-ce qu'il ne devrait pas être...

« Charles ? Tu n'étais pas censé être aux sous-sols ? »
« Si. J'en viens justement. J'ai trouvé une anomalie dans la configuration des portes des cellules et je l'ai réparé mais j'aurais besoin des codes de l'un d'entre vous pour maintenir ce changement de manière définitive. »

Je relevais les yeux vers Myles qui avait été le premier à parler, puis vers Charles qui venait de nous sortir un long monologue. Finalement, je me redressais, détendant mes épaules en les faisant rouler doucement tout en prenant la parole.

« Je m'en occupe. De toute façon on commençait à tourner en rond, Myles. Du coup je te laisse présenter ce plan au reste de l'équipe. »


J'attendis que les deux hommes hochent la tête avant de me mettre en route direction le sous-sol. J'empruntais l'ascenseur, sachant que la sécurité vérifiait les escaliers et les avait donc tous condamnés pour la journée. Une fois en bas, il ne me fallut que quelques minutes pour trouver la cellule en question et vérifier la nouvelle sécurité ajoutée. Hochant la tête envers moi-même, je validais la nouvelle mesure avant de faire demi-tour vers l'ascenseur. En arrivant devant, j'eus un mauvais pressentiment. Il faut dire qu'il faisait sacrément noir devant l'ascenseur. J'appuyais sur le bouton mais comme je le supposais, cela ne fit rien. Le bouton de secours non plus. Alors je sortis mon téléphone et j'appelais en haut.

« Hey, je suis Ava du secteur de la stratégie, je suis bloquée dans les sous-sols, qu'est-ce qui se passe ? »
« Oh Ava, désolé, le courant a brusquement disjoncté dans ton secteur. On est en train de le remettre en route, ça nous prendra quelques minutes. »

« Très bien. Je vous attends. »


Je raccrochais sans attendre la réponse, surtout que j'entendis du bruit. Sachant que certaines cellules étaient occupées, je sortis mes deux lames et une fois le bruit assez proche de moi, je fis volte-face pour placer une de mes lames sous la gorge de l'intrus et la deuxième devant son cœur. Je m'arrêtais à la dernière seconde en reconnaissant l'identité de celui devant moi. Laith ! Bon sang, cet idiot m'avait fait peur ! Et d'où il sortait comme ça ? Des cellules ? Du cimetière ? Enfin, aucune importance.

« Laith ! Bon sang, j'ai failli te tuer, parles moi avant de t'approcher la prochaine fois. »

Je laissais retomber mes armes, les rangeant dans les holsters de mes cuisses tout en croisant les bras dans une mine légèrement renfrognée. Finalement, je laissais tomber cette mine pour adresser un sourire à Laith, cela faisait longtemps que je ne l'avais pas vu après tout, chacun occupé dans notre secteur.

« On en a jamais discuté mais j'espère que tu n'as pas peur d'être enfermé, parce que l'ascenseur  est en panne et les escaliers sont condamnés. On dirait que tu ne vas pas avoir d'autre choix que de rester avec moi quelques temps ! »

   
Code by Kah!an

@Laith Coelho
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] Empty
MessageSujet: Re: Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] EmptyVen 16 Aoû - 21:11

Merde, pourquoi il fait aussi sombre soudainement ? Une coupure de courant ? Nouvelle jamais agréable, faut dire ce qui est. M'enfin, peu importe. C'est pas ça qui va gâcher mon humeur, je vais pas me mettre à m'énerver pour une bêtise pareille. Je me dirige vers l'ascenseur, les mains dans les poches. J'entends du bruit mais je m'en fiche, ça veut dire qu'un autre membre de l'institut est là, on pourra bien prendre l'ascenseur ensemble, non ?

Ah. Peut-être pas ? On dirait que j'ai dérangé la personne, au vu de sa réaction hostile. Je me recule à peine quand je me fais attaquer, juste de quoi ne pas me faire égorger sur le champ et laisser le temps à mon assaillant de se rendre compte de son erreur. J'arque un sourcil.

« Et bien, je savais pas que t'étais sur les nerfs à ce point. »

Je souris en coin, il s'en est fallu de peu pour que ma vie se termine, tiens. Mais… Il y a pas eu de drame, alors je m'en formalise pas plus que ça, le petit coup de flippe est passé aussi vite qu'il est venu.
En tout cas, je suppose qu'elle attend l'ascenseur… Mais elle m'informe rapidement que c'est pas le cas puisque ce dernier est en panne. Ah ben voilà, ça m'apprendra à procrastiner tiens. Je devais descendre hier et je l'ai pas fait. Et maintenant, retour de karma dans ma gueule. Je soupire légèrement.

« Ca va, je devrais survivre. » je l'informe. « Il s'est passé quoi avec l'ascenseur ? Il marchait bien tout à l'heure. »

Ah ben ouais. C'est sûrement dû à l'électricité qui a sauté. Suis-je bête. Mais je rattrape pas ma question conne. A quoi bon ? Je me fiche bien de ne pas avoir l'air d'une lumière, ça me permet d'avoir une certaine part de tranquillité.

« Bon ben… On a plus qu'à se poser dans un coin, non ? J't'aurais bien proposé un truc à boire ou à manger, mais j'ai rien apporté. »

C'est évident. Pourquoi j'aurais fait ça, hein ? Donc, pour finalement suivre mes paroles, je décide de m'asseoir contre un mur, tranquillement, histoire de pas rester à attendre debout comme un désespéré. Ca se débloquera quand ça se débloquera, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Ava Redwolf
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Redwolf
• MEMBRES DU CERCLE •
Blood must have blood
› Inscription : 29/07/2019
› Messages : 92
› Date de naissance : 26/07/1980

Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] Empty
MessageSujet: Re: Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] EmptyVen 23 Aoû - 23:01

           
Être enfermé, ça craint
Laith & Ava

C'est dans les prisons que l'idée de liberté prend le plus de force et peut-être ceux qui enferment les autres dedans risquent-ils de s'enfermer dehors. ۵ Jean Cocteau - L'impromptu

Se retrouver à travailler pendant plusieurs heures sur la même stratégie, ce n'était pas quelque chose de nouveau pour moi. Tout comme le fait de travailler en équipe. Certains pourraient dire que faire parti du cercle signifiait qu'on ne pouvait pas faire confiance aux autres et qu'on devait forcément se la jouer solo, je n'étais pas d'accord. Je n'avais jamais eu de meilleur partenaire que mon père, si on excluait mon parabataï. Et pourtant mon père était un membre convaincu du cercle. Pour en revenir à notre situation, ça ne me dérangeait pas de faire équipe avec d'autres shadowhunters pour mettre en place un plan. Mais cela rendait toujours la situation étrange quand je devais évaluer si je pouvais me permettre de laisser passer telle ou telle faiblesse dans les plans pour une future action des membres du cercle.

Une pause était toutefois assez bien venue, nous commencions à tourner en rond. Alors je descends dans les sous-sols pour régler le problème et valider le geste de cette recrue. Je me suis dirigée vers l'ascenseur ensuite et je me rends rapidement compte qu'il ne fonctionne pas. Un appel à l'étage supérieur et j'apprends les raisons de ce blocage. On ne peut pas dire que j'apprécie mais ce n'est pas comme si je pouvais faire quelque chose. Finalement j'entends des bruits qui me suggèrent que quelqu'un se rapproche et je me défends immédiatement, me rendant compte ensuite que je suis face à Laith. Je laisse directement retomber ma position défensive et je lui fais un léger reproche, plus pour moi-même que pour lui en réalité.

« Désolée, je ne suis pas sur les nerfs c'est juste... Je n'aime vraiment pas cet endroit. »


D'un geste de la main, je désigne l'endroit qui nous entoure et je fais un léger sourire grimaçant. Je suppose qu'il se dira que je n'aime pas le fait d'être enfermée, ou peut-être que je n'aime pas le cimetière qui se trouve derrière nous. En réalité ce que je n'aime pas ce sont les cellules où se trouvent des créatures obscures. A mes yeux ces dernières devraient être immédiatement éliminées et non pas enfermées en attendant de retrouver leurs libertés et leurs massacres. Cet endroit était une aberration, mais je ne pouvais rien dire...

Finalement, je vois que l'attention de Laith se porte vers l'ascenseur alors je le mets en garde, le voyant soupirer doucement. Et oui, te voilà coincé avec moi. Quand il me répond, je hausse légèrement un sourcil. Est-ce que tu joues vraiment à cela, Laith ? Tu as beau poser des questions idiotes, je vois l'intelligence dans tes yeux. Mais si tu veux, nous pouvons jouer à cela.

« Une panne d'électricité. J'ai appelé les gars sont déjà sur le coup et on devrait vite récupérer l'ascenseur. »

Je vois ensuite Laith se déplacer jusqu'à se laisser glisser contre le sol en parlant et je pèse le pour et le contre une seconde avant de le rejoindre, me laissant également glisser contre le sol à ses côtés. Et je sors finalement de mes poches un paquet de fraise tagada. Je vois le regard de Laith se poser sur mon paquet puis sur mon visage, comme s'il me demandait si j'étais sérieuse.

« Ne dis rien, un des gosses de la nouvelle génération m'a offert le paquet, j'allais pas le refuser. Sers-toi, j'arriverais jamais à le finir toute seule. »

Bon de base, je ne suis pas forcément adepte des sucreries mais si ça me permet d'établir un lien avec les autres, je n'allais pas dire non... Et à qui je mentais ? Je n'avais que deux faiblesses dans les sucreries, c'était les fraises tagada et le chocolat noir. Mais ça, j'évitais de trop le partager, c'était le genre de chose qu'on devrait garder pour soi à mon avis.

« Ca fait longtemps qu'on a pas fait de mission ensemble. On te laisse un peu plus tranquille maintenant ou on te colle toujours un chaperon pour tes missions ? »


Je me montre sincèrement curieuse mais sans être intrusive. En fait, je suis plutôt curieuse de savoir si Laith a de meilleurs résultats ou s'il laisse toujours partir les créatures qu'il chasse. A-t-il enfin compris le danger que cela représente de laisser une créature obscure en liberté ? Ou sympathise-t-il toujours à leur cause ? Avec un peu de chance, cette coupure de courant me permettra au moins de me rapprocher de cet homme qui fait semblant d'être un autre...

   
Code by Kah!an

@Laith Coelho
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] Empty
MessageSujet: Re: Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] Être enfermé, ça craint [Laith & Ava] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Être enfermé, ça craint [Laith & Ava]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB] L’or véritable ne craint pas le feu. (Jane :3) (-16)
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Numerius - Le guerrier craint plus les griffes que les rugissements du tigre
» Amane Youmn ↔ Le chat mordu par un serpent craint même une corde.
» L'école ça craint, Time to play #D&CO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters Legacy :: New-York :: Institut :: Sous-sol-
Sauter vers: