AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Shadowhunters Legacy I missed you so much | Clary 1421522021
Votez pour nous I missed you so much | Clary 1421522021
SHL a besoin de vous pour grandir encore, alors n'hésitez pas à voter régulièrement pour les top-sites ICI
qu'on attire encore plus de membres I missed you so much | Clary 1421522021
Choix des groupes I missed you so much | Clary 2322741306
Le groupe Enfants de Raziel est actuellement en surnombre, pensez à privilégier les autres I missed you so much | Clary 1421522021

Partagez
 

 I missed you so much | Clary

Aller en bas 
AuteurMessage
En ligne
Simon Lewis
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
• ENFANTS DE LA NUIT •
We are emptied, bloodied and buried
› Inscription : 01/07/2019
› Messages : 187

I missed you so much | Clary Empty
MessageSujet: I missed you so much | Clary I missed you so much | Clary EmptyDim 11 Aoû - 22:39


I missed you so much
Clary & Simon

Elle était en vie. Elle avait été retrouvée. Il ne l’avait pas tuée. Simon avait encore du mal à y croire tandis qu’il se rendait à l’Institut de New York le plus rapidement possible. Dès qu’il avait appris la nouvelle, il avait tout laissé tomber et s’était précipité hors de chez lui. De toute façon, depuis l’incident, depuis qu’il était convaincu d’être responsable de la mort de sa meilleure amie, il avait passé le plus clair de son temps enfermé chez lui, cloîtré entre quatre murs à se morfondre et à passer bien trop de temps devant sa console. Pourtant, il détestait être comme ça car au fond, ce n’était pas lui. Il était toujours quelqu’un d’optimiste, quelqu’un qui essayait de voir le côté positif des choses. Mais comment rester positif quand on pensait avoir pris la vie de la personne la plus importante de sa vie ? Au fond, il savait pourtant que c’était idiot de culpabiliser de la sorte. Après tout, ce n’était pas comme s’il avait fait exprès, ce n’était pas comme s’il contrôlait le pouvoir de cette satanée marque. Et pourtant…il ne s’en était jamais autant voulu. Combien de fois avait-il ressassé ce qui s’était passé en se demandant ce qu’il aurait pu changer. Combien de fois s’était-il dit que s’il n’avait tout simplement pas été présent ce jour-là, Clary serait toujours en vie ? Nul doute que ces dernières semaines furent un véritable enfer pour lui. A tel point qu’il avait encore du mal à se dire que c’était terminé, que sa meilleure amie était bel et bien en vie, qu’il ne l’avait donc pas tuée. Pendant ces quelques semaines, sa relation avec Maia en avait souffert et il ne savait plus vraiment où il en était par rapport à elle. Mais à l’heure actuelle, c’était bien loin de ses préoccupations.

Il ne mettait pas la parole des autres en doute, pourquoi lui auraient-ils menti ? Néanmoins, il y croirait réellement une fois qu’il la verrait, une fois qu’il pourrait la serrer dans ses bras. Clary était tout pour lui. Leur relation était unique, exceptionnelle, indestructible. Une amitié comme la leur était rare et il fallait la chérir. Il pressa le pas et finit enfin par arriver devant les portes de l’Institut. Là, il marqua un court temps d’arrêt, prit une profonde inspiration, puis ouvrit les portes et pénétra dans l’enceinte du bâtiment. Il savait que tout le monde ici n’était pas très heureux de voir un vampire se balader librement parmi eux, mais Simon s’en fichait. Sans plus attendre et sans prêter attention à qui que ce soit, il se rendit jusqu’à la chambre de Clary dont il ouvrit la porte à la volée. Et elle était là. Devant lui. Sans doute surprise d’avoir vu cette porte s’ouvrir aussi brusquement. L’espace d’un instant, le temps semblait s’être arrêté. Il resta planté là, regardant sa meilleure amie comme s’il voyait un fantôme. L’incrédulité put se lire sur son visage pendant quelques instants à peine avant qu’il ne laisse libre cours à son envie du moment. Il franchit rapidement la courte distance qui les séparait encore, se jetant littéralement dans les bras de la jeune femme, la serrant sans doute un peu trop fort sur le moment. « C’est vraiment toi…Tu es en vie… » Il n’avait pas envie de la lâcher. C’était comme s’il avait peur que s’il la libérait de son étreinte, elle lui filerai définitivement entre les doigts.

Il sentit les larmes lui monter aux yeux et ne chercha même pas à les retenir. L’émotion était trop forte. Finalement, il se détacha légèrement, prenant alors les mains de Clary dans les siennes, les yeux humides. « Si tu savais comme tu m’as manqué, Fray. » Un doux sourire finit par apparaître sur ses lèvres. Il n’avait sans doute pas besoin d’en dire plus. Elle le connaissait mieux que quiconque, elle devait parfaitement savoir ce qu’il ressentait à cet instant. « Je… » Il finit par détourner le regard et lui lâcha les mains. « Je croyais t’avoir tuée… » Il avait prononcé ces mots d’une voix à peine audible. Il se sentait idiot, honteux, même. Alors qu’au fond, c’était parfaitement ridicule.



made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Clary Fairchild
Voir le profil de l'utilisateur
• ENFANTS DE RAZIEL •
Nephilim facilis descensus averno
› Inscription : 10/08/2019
› Messages : 148

I missed you so much | Clary Empty
MessageSujet: Re: I missed you so much | Clary I missed you so much | Clary EmptyLun 12 Aoû - 14:24



« I missed you so much »
Clary & Simon


J'ignore par quel miracle de l'Ange cela s'était produit, mais j'avais été retrouvée par les autres. Ce fut un réel soulagement de les avoir retrouvés et de me sentir loin de mon frère. Je pouvais enfin respirer : j'étais rentrée. À l'Institut, je sais que cela a fait un peu de bruit mais je n'avais pas forcément envie de me mêler à tout le monde. Je m'étais alors faite discrète et j'étais restée surtout auprès de Jace. Nos retrouvailles avaient été un vrai nouveau départ pour moi après avoir passé... Combien de temps déjà ? Je l'ignore moi-même. Je n'avais pas la notion du temps, j'étais complètement ailleurs, perdue, confuse et surtout, désespérée à l'idée que je retrouve plus les miens. Jonathan était quelqu'un dont je me méfiais, il avait de sombres désirs, je le sais très bien et je me sens nettement moins loin de lui. Cette rune aussi qui me lie à lui m'effraie, m'inquiète. J'ignore comment je vais pouvoir gérer cela car... tant qu'il vivra, je vivrai. Mais la tendance est la même dans le sens inverse : s'il vient à être tué, je meurs également...

Ce jour-là, je suis restée dans ma chambre. Cela ne faisait même pas un jour peut-être que j'étais rentrée à New-York et j'avais certainement besoin de repos. Beaucoup d'émotions et beaucoup de fatigue également. Mais je sais bien que les autres se sont inquiétés pour moi et je me faisais un sang d'encre aussi pour eux. Je ne voulais pas qu'il leur arrive malheur parce qu'ils me cherchaient. Je ne voulais certainement pas qu'ils se mettent en danger, bien qu'aujourd'hui, je suis évidemment soulagée de les retrouver.

Rangeant dans le calme ma chambre qui se retrouvait un peu en bazar, je n'avais pas entendu les bruits de pas dans le couloir qui se rapprochaient de ma porte. Lorsque celle-ci s'ouvre, je découvre le visage de Simon et nous marquons une pause de quelques secondes. J'écarquille les yeux alors que je m'avance vers lui afin de le prendre dans mes bras, mais il me devance. Je le serre fort contre moi en sentant quelques larmes me monter aux yeux et je sens que mon nez est légèrement bouché. J'ai tellement de mal à y croire : je suis à nouveau parmi eux. "Simon... Par l'Ange, tu es là... Je suis tellement heureuse de te revoir." Je retiens comme je le peux les larmes qui essaient de couler sur mes joues et je passe ma main sur mes yeux humides pour cacher justement, que je me sens sur le point de pleurer. "Tu m'as manqué tellement, tu sais, Lewis ! Je me demandais si un jour j'allais pouvoir tous vous retrouver." Je ne veux pas me défaire de son étreinte, je me sens vivante et je me rends compte que je suis réellement revenue chez moi. Tout ce temps m'a paru une éternité...

Au bout de quelques secondes, je me recule de lui et je lui serre les mains de manière réconfortante. Je suis là, il n'a plus besoin de s'inquiéter. Je suis revenue et je ne compte pas repartir de si tôt. Ses paroles résonnent en moi comme un coup de poignard dans le cœur. Je sens Simon au bord des larmes et je le lis sur son visage. Je le connais depuis ma plus tendre enfance, j'ai grandis avec lui, j'ai mûri avec lui, je sais lorsqu'il ne va pas bien. Et son sentiment de se sentir coupable, d'avoir cru qu'il m'avait tuée... me rend triste. "On ne se débarrasse pas de moi si facilement, tu devrais le savoir, Lewis !" Je tente d'amener un peu d'humour dans nos retrouvailles en lui adressant un sourire mêlé à mes larmes de joie qui coulaient désormais sur mes joues roses. Je lâche une de ses mains pour venir essuyer d'ailleurs, mes yeux ainsi que ma peau humide. "J'ai du mal à y croire aussi, mais je suis rentrée, je suis là. En vie." Et c'était tout ce qui comptait. Être en vie auprès des siens, malgré la menace qui plane au-dessus de nous.


DESIGN ϟ  VOCIVUS // AVATAR (C) VOCIVUS  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Simon Lewis
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
• ENFANTS DE LA NUIT •
We are emptied, bloodied and buried
› Inscription : 01/07/2019
› Messages : 187

I missed you so much | Clary Empty
MessageSujet: Re: I missed you so much | Clary I missed you so much | Clary EmptyLun 26 Aoû - 4:14


I missed you so much
Clary & Simon

Simon avait encore du mal à y croire. Lorsqu’il avait appris la nouvelle que Clary avait été retrouvée, il était tombé des nues. Il était resté totalement incrédule, sous le choc. Toutes ces semaines, il avait cru être responsable de la mort de sa meilleure amie. Toute ces semaines, il croyait l’avoir perdue à tout jamais. A présent, elle était là, dans ses bras. Il pouvait sentir la chaleur de son corps, sentir son odeur, entendre les battements de son cœur et le son de sa voix…oui, elle était bien là, ce n’était pas un rêve comme il en avait fait si souvent. Ces rêves où tout allait bien, où Clary et lui étaient heureux, où ils n’avaient jamais appris l’existence du monde obscur, où ils n’étaient que de simples étudiants à New York. Combien de fois n’avait-il pas souhaité pouvoir revenir en arrière ? Il avait ressassé ce qui s’était passé, encore et encore. Mais c’était fini maintenant. Il allait enfin pouvoir respirer et revivre, tout simplement. Il allait peut-être enfin pouvoir se débarrasser de cet horrible sentiment de culpabilité. Peut-être. Ou peut-être pas. Il aurait sans doute du mal à passer à autre chose en un claquement de doigts et tant que cette marque serait sur son front, il ne serait jamais vraiment tranquille. Mais chaque chose en son temps. Il voulait profiter de ces retrouvailles remplies d’émotion. « J’ai l’impression de rêver… » Il esquissa un petit sourire, légèrement teinté d’une certaine tristesse, malgré la joie de retrouver la jeune femme. Car la culpabilité était toujours là. Il lui faudrait sans doute quelque temps avant qu’elle ne disparaisse. Si elle disparaissait totalement un jour.

Il lui confia évidemment ce qui avait bien failli le rendre fou toutes ces semaines et lui faire perdre jusqu’à sa volonté de vivre. Clary tenta de désamorcer la situation en faisant un peu d’humour. Simon ne put s’empêcher d’émettre un petit rire. « Normalement, c’est moi qui fais les blagues débiles dans des situations comme celle-ci ! » Il essuya ses yeux d’un revers de la main avant de déposer un tendre baiser sur le front de sa meilleure amie. « T’as raison. T’es coriace, pire qu’un cafard ! » Il lâcha un nouveau rire. Une fois le choc passé, il retrouvait peu à peu cette relation unique qu’il avait toujours eue avec Clary. Elle était la personne la plus importante de sa vie et il se jura de ne plus jamais laisser la situation dégénérer de la sorte. Il savait que c’était bien plus facile à dire qu’à faire, mais il suivrait Clary à la trace toute la journée s’il le fallait ! « Est-ce que tu veux en parler ? » Sous-entendu  parler de ce qui lui était arrivé, de ce qu’elle avait vécu durant ces longues semaines loin d’eux, loin des gens qu’elle aimait. Bien sûr, il devinait que le sujet ne devait pas être évident à aborder et il lui laisserait le temps qu’il faudrait si elle n’était pas prête à en parler. « J’ai toujours cette maudite marque. J’ai cherché…mais j’ai rien trouvé. Et j’ai peur…de provoquer une nouvelle catastrophe… » Il poussa un petit soupir. Faire du mal à quelqu’un était la pire chose qu’il puisse faire et ce qui s’était passé avec Clary n’avait fait que confirmer tout ça.

« Tu as prévu quelque chose pour le reste de la journée ? » Il n’avait pas envie de la quitter et il se disait qu’une petite journée rien qu’à deux leur ferait le plus grand bien. Se changer les idées, redevenir des

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Clary Fairchild
Voir le profil de l'utilisateur
• ENFANTS DE RAZIEL •
Nephilim facilis descensus averno
› Inscription : 10/08/2019
› Messages : 148

I missed you so much | Clary Empty
MessageSujet: Re: I missed you so much | Clary I missed you so much | Clary EmptyVen 30 Aoû - 12:24



« I missed you so much »
Clary & Simon


Revoir Simon me fait un bien fou, vous ne pouvez imaginer. Revoir celui qui compte énormément pour moi... c'est une véritable joie de retrouver mon meilleur ami, celui qui me connaît par cœur depuis notre plus tendre enfance. Je l'avais entraîné dans ce monde obscur, ce monde nouveau pour moi et il avait pris part de lui-même à tout ça. Je suis si heureuse de pouvoir compter sur lui lorsque les choses tournent mal malgré les hauts et les bas que nous avons connu. Mais tout ça, j'imagine que c'était derrière nous maintenant. Toujours est-il que lui, comme moi, n'en revenait pas de ce qu'il se passait. Je le serrais contre moi de façon à ce qu'il ne se puisse pas s'en aller. Je suis tout simplement sous le coup de l'émotion. Je pouvais à nouveau saluer Simon avec un "Salut" des plus naturel, mon meilleur ami m'a tellement manqué au point que là... Je me sens sur le point d'éclater en larmes, mais je me retiens, du moins, j'essaie. Les quelques larmes émotives qui coulent le long de mes joues n'ont pas été retenues, elles. L'expression faciale de Simon m'indique clairement qu'il s'était fait un sang d'encre pendant ma disparition, si ce n'est pire et rien qu'à l'idée de les imaginer tous en train de faire leurs deuils... mon coeur se fendait.

Après ma tentative de retrouver une ambiance beaucoup plus chaleureuse et plus détendue, Simon réagit tout de suite en émettant un petit rire suivi d'une remarque. Je ne peux que sourire. Je le laisse cependant écarter mes larmes qui ruisselaient sur mes joues avant d'embrasser mon front de manière bienveillante. Cette relation si unique que je partageais avec Simon m'avait terriblement manquée... Et maintenant, je comptais bien en profiter comme si cet instant était le dernier. "Et bien pour une fois, c'est moi qui fais les blagues. J'ai appris grâce au meilleur professeur des « blagues faites au moment délicat » il faut dire !" Mon sourire ne peut être que radieux et je ne pouvais décidément pas imaginer ma vie sans un ami comme Simon. Il n'y en a pas deux comme lui sur Terre et je suis heureuse de l'avoir dans mon entourage proche. Mon visage se redressa lorsqu'il me demande si je souhaite en parler, autrement dit, je devine aisément qu'il sous-entend de ce qu'il s'est passé avec Jonathan. Je grimace légèrement avant de prendre une grande inspiration et fixer des points invisibles dans la pièce. Cherchant un point de fuite. "Pour le moment ça ira... Je ne veux surtout pas gâcher par nos retrouvailles en te parlant de ce que j'ai vécu. Mais pour te résumer, je suis tellement soulagée d'être ici." Ce n'est que la pure vérité d'un côté. Bien que je me pose énormément de questions au sujet de Jonathan. Lui qui veut tant que je l'apprécie comme un frère, après tout ça, c'est vraiment difficile.

Simon me confie par la suite qu'il possède toujours la marque et il redoute plus que tout de faire du mal, de déclencher une catastrophe comme il le dit. Je hoche la tête doucement avant de m'approcher et prendre ses mains dans les miennes pour tenter de capter son regard. Je prends alors un air sérieux et lui serre donc les mains dans les miennes comme pour lui indiquer qu'il n'est pas seul. "Je suis là. On est tous là. On va trouver une solution pour cette marque afin qu'elle ne soit plus un fardeau pour toi. Il doit bien y avoir quelque chose qui permet de la retirer..." Ou peut-être pas, pensais-je soudainement. Cela me faisait un peu penser au problème de ma rune démoniaque qui se trouvait sur ma peau, elle me liait avec Jonathan et la moindre douleur qu'il recevait ou que je recevais, était renvoyée à l'autre. De quoi devenir fou. Je me recule légèrement, relâchant les mains de Simon avant de tirer sur mon haut afin d'exposer à la vue de mon ami ma rune démoniaque qui donnait l'impression de vivre sur ma peau, de la brûler. Je grimace avant de lever mes yeux vers Simon. "Tu n'es pas le seul à posséder une marque problématique. Mais je suis certaine que l'on trouvera une solution."

La nouvelle question de Simon me sort de mes pensées et je remets rapidement mon haut en place alors qu'il me demande si j'ai quelque chose de prévu. À ce que je sache non et... je pense que passer du temps avec mon meilleur ami me fera le plus grand bien. J'affiche un sourire avant de lui répondre sur un ton enthousiaste : "Non, je n'ai rien de prévu. J'avouerai que je reste surtout dans ma chambre pour faire un peu le vide et le point sur tout ça. Mais j'imagine que tu as une idée derrière la tête, Lewis ? Je t'écoute." Je me redresse alors en attendant sa réponse.

DESIGN ϟ  VOCIVUS // AVATAR (C) VOCIVUS  
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

I missed you so much | Clary Empty
MessageSujet: Re: I missed you so much | Clary I missed you so much | Clary Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I missed you so much | Clary
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dessins (et autres) de Clary.
» La Route d'Or | PV Andrastia de Clary, Maciste d'Irun
» "L'avenir a le don d'arriver sans prévenir." Alex & Clary
» (fini) Surprise ! I'm come back to home ! You missed me ! | Neal Da Silveira
» [F] ▲ EMILY ROSE - It's been a long time and I've missed ya.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters Legacy :: New-York :: Institut :: Les chambres-
Sauter vers: