AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Shadowhunters Legacy Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 1421522021
Votez pour nous Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 1421522021
SHL a besoin de vous pour grandir encore, alors n'hésitez pas à voter régulièrement pour les top-sites ICI
qu'on attire encore plus de membres Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 1421522021
Choix des groupes Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2322741306
Le groupe Enfants de Raziel est actuellement en surnombre, pensez à privilégier les autres Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 1421522021

Partagez
 

 Abby Albright • Don't follow me, I'm lost

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Empty
MessageSujet: Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Abby Albright • Don't follow me, I'm lost EmptyJeu 22 Aoû - 0:14



Abby Faith Albright
I don't want anyone to look to me, not for protection, not for happiness, not for love, not for anything

• Nom :  Albright
• Prénom(s) : Abby Faith
• Âge : 61 ans
• Date de naissance : 2 novembre 1955
• Situation maritale :  Célibataire
• Orientation sexuelle :  Bisexuelle
• Particularités : Sa marque de sorcier consiste en une queue de scorpion, deux larmes noires sous ses yeux et des griffes noires acérées ○ Abby est une catholique extrêmement croyante ○ Elle n'a pas des pouvoirs magiques très puissants, mais sait très bien manier les couteaux.
• Groupe : Enfant de Lilith
• Avatar :  Mila Kunis
• Crédits : @blondie

Caractère
Depuis son plus jeune âge, Abby sait qu'elle doit se contrôler. Elle ne réprime pas uniquement ses pouvoirs, mais également la plupart de ses envies, de ses émotions, davantage par obligation que par choix. Aujourd'hui plus libre qu'elle ne l'était auparavant, c'est une mauvaise habitude qu'elle a du mal à perdre. Il lui est essentiel de toujours être dans le contrôle, de ne jamais être trop impulsive, de rester loin du danger. Si on pourrait la qualifier de peureuse, il peut lui arriver de braver ses frontières pour protéger une cause, ou quelqu'un qui lui tient à cœur.

Abby est loyale jusqu'à l'os et ne trahira jamais sa parole, un secret ou un ami. C'est une grande croyante et elle a conservé certaines valeures plutôt "old school", mais cela lui confère également une grande gentillesse et une tendance altruiste qui entre parfois en contradiction avec son côté méfiant. Il est en effet aussi difficile d'acquérir sa confiance que de la perdre.

Abby est normalement très sociale, joviale drôle et souriante. Elle aime aller vers les autres, apprendre de nouvelles choses et adore les enfants. Mais les derniers événements de sa vie l'ont profondément changée et elle s'efforce de se montrer plus froide, cynique et exigeante avec les gens qu'elle côtoie afin d'éviter de mauvaises surprise.

Malgré tout, elle reste assez naïve, idéaliste et ignorante des règles de son univers pour une enfant de Lilith. Fière, têtue, perfectionniste et persévérante, elle est sportive et très travailleuse et lorsqu'elle a une idée en tête, elle ne l'a pas ailleurs. Elle voue une haine certaine aux shadowhunters en général et plus particulièrement aux membres du cercle. Jusqu'à présent, elle n'a jamais vraiment essayé de leur nuire, consciente d'être trop faible pour cela, mais si l'occasion lui est donnée de leur mettre une épine dans le pied, elle n'hésitera sans doute pas.

Anecdotes

◈ Abby a été danseuse de ballet, soliste principale au New York City Ballet, sous le nom d'Abigaïl Dawson. Elle a consacré la majeure partie de sa vie à la danse et en est très fière. Devoir quitter la compagnie pour dissimuler son absence de vieillissement anormal en prétextant une blessure a été très douloureux pour elle  ◈ Abby adore les enfants. Le fait de ne pas pouvoir en mettre au monde est ce qu'elle a eu le plus de mal à accepter en elle, après sa bisexualité. D'autant plus qu'elle ne l'a appris que très tardivement. ◈ Son frère, qui l'a élevée, était très fan de l'armée des armes à feu en général. Il lui a appris à tirer et à chasser à l'âge de 8 ans. Malheureusement, ce n'est plus un talent qui lui sert beaucoup  aujourd'hui. ◈ Elle a un sens de l'humour absolument terrible et adore placer toutes sortes de jeux de mots pourris, surtout lorsqu'elle est sous tension. A tel point que ça l'a déjà conduite en garde à vue ◈ Elle a appris à coudre et broder pour faire plaisir à sa belle sœur et a quasiment réalisé toutes les fringues de petite fille de sa nièce elle même. Elle en a encore un tiroir plein dans son appartement et ses voisins viennent sans cesse lui demander de rafistoler des trucs. Elle pourrait sans doute le faire avec la magie, mais elle préfère le faire elle même pour passer le temps ◈ Abby enchaîne parfois les aventures sans lendemain mais refuse catégoriquement de toucher à l'alcool ou la drogue ◈ Elle adore les animaux de toute sorte, même si eux ne semblent vraiment pas beaucoup l'apprécier. ◈ Abby sait se battre et n'a peur ni des araignées, ni du vide, ni du noir. Par contre, la faire aller chez le dentiste relève de l'exploit pur et simple.
Derrière l'écran
Pseudo : Mimya
Prénom : Camille
Âge : 24 ans
Pays : France
Fréquence de connexion : 4j/7
Comment avez vous trouvé le forum : Grâce au meilleur ami de l'homme; google.
Inventé, pv ou scénario : Inventé
Double comptes éventuels: Non
Commentaires : ça fait un bon moment que je n'ai pas remis les pieds sur un forum rp, j'espère que vous ne mordez pas  Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 3927582234
rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Empty
MessageSujet: Re: Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Abby Albright • Don't follow me, I'm lost EmptyJeu 22 Aoû - 0:15


Histoire


Chapitre 1 : La fuite




1 avril 1959 - Hot Springs, Arkansas

Il était tard. Bien plus tard que l'heure à laquelle ses parents allaient se coucher d'ordinaire. Du haut de ses 4 ans, Abby sentait que quelque chose n'allait pas. Enroulée dans sa chemisette blanche, bien trop grande pour elle, elle se glissa au bord de son petit lit de bois. Dehors, Alistair, le border collie de la ferme jappait presque assez fort pour couvrir les éclats de voix provenant du salon. A quatre pattes, elle rampa doucement vers la porte, sous laquelle perçait un rai de lumière, obscurci parfois par les gestes brusques de trois personnes se disputant violemment juste derrière. Lentement, pour ne pas faire grincer le vieux plancher, elle colla son oreille contre la porte. La voix de sa mère perçait à travers le bois et les sanglots.

"Nous n'avons plus le choix Samuel. Je sais à quel point c'est difficile, je suis sa propre mère! Je l'ai portée, mise au monde mais...Personne ne peut nier l'évidence mon fils. Ta soeur...regarde là! Elle est possédée par le démon, rongée par le mal! C'est une monstruosité, une fille de satan! Il n'y a rien que nous ne puissions faire."

"On n'sait même pas c'qu'il veut lui faire ce prêtre! Si ça s'trouve il va la tuer!"

"SAMUEL ça suffit! J'en ai assez entendu, sors d'ici."

"Non! On ne peut pas juste..."

"Sammy. Assez. Ecoute ta mère."

Elle entendit la porte claquer si violemment que les poutres du plafond vibrèrent un long moment. Mais pas aussi longtemps que les épaules de sa mère, dévastée par le chagrin, la douleur et la culpabilité.
Abby ne comprenait pas vraiment, mais elle sentait. Elle savait qu'elle avait fait quelque chose. Quelque chose d'horrible. Elle se mit, elle aussi, à trembler sur le sol de sa chambre. Puis, pour se rassurer, elle serra sa poupée de chiffon contre son cœur et fit lentement racler sa queue de scorpion contre le plancher.

Elle resta proscrite ainsi, finissant par s'endormir par terre, recroquevillée sur elle-même, avant d'être à nouveau réveillée, peut-être quelques heures plus tard par son frère, lui caressant doucement les cheveux.

"Coucou p'tite abeille. Je sais qu'il est tard, mais faut t'lever. On s'barre d'ici toi et moi."

Elle prit la main qu'il lui tendait, le fixant de ses grands yeux soulignés par deux larmes noirâtres.

"On va où?"

"Loin d'ici."

Loin d'ici, c'était très vague, mais pour la fillette qu'elle était, c'était bien suffisant. Elle serra très fort la grande main de son grand frère et laissa derrière elle l'obscurité de son premier foyer.




Chapitre 2 : La faute




6 juillet 1973 - Portland, Maine

La sonnerie crispante de l'école retentit, suivie de  la folle cadence des bruits de pas des jeunes danseuses se précipitant vers les vestiaires. C'était déjà son troisième cours dans la compagnie locale. Le Maine lui plaisait bien. Pour une adolescente de 18 ans comme elle, c'était une ville plutôt dynamique et agréable. Et si elle n'avait pas vraiment sa nouvelle professeur de danse à la bonne, elle avait au moins le mérite d'être qualifiée.

Les cours de danse restaient ses moments favoris. Contrairement aux autres cours en général, qu'elle détestait purement et simplement. Déménager quasiment tous les deux ans pour les boulots de Sam ou pour se planquer d'un dérapage magique n'aidait vraiment pas à suivre un programme cohérent et elle était la plupart du temps, totalement larguée. Pourtant ce n'était pas faute d'essayer. Ses professeurs l'appréciaient d'ailleurs, ils étaient gentils, compréhensifs (enfin pour la plupart) et Abby était disciplinée, travailleuse. Mais apparemment, vraiment pas douée. Au moins lorsqu'elle se donnait à fond dans la danse, elle obtenait des résultats.

Mais peut-être que tout cela allait changer désormais, songea-t-elle en retirant ses collants pour enfiler une tenue plus confortable. Elle sortit son téléphone mobile pour vérifier qu'elle n'avait pas reçu de message. Elle était encore plutôt méfiante avec ces appareils, elle préférait largement le confort des cabines téléphoniques. Elle s'apprêtait à partir, avant d'être stoppée par une voix douce et un peu timide.

"Abigaël c'est ça? Excuse moi mais...je crois que ce sont mes ballerines."

Elle fixa la jeune fille un moment, prise de court. Elle était plutôt petite et plutôt jolie avec ses grands yeux vert d'eau. C'était aussi l'une des meilleures danseuses du groupe, mais elle n'avait pas cet éclair de violence et de compétition dans le regard comme la plupart des autres filles. Son regard dériva malgré elle le long de la ligne délicate de sa mâchoire jusqu'au grain de beauté sur sa clavicule gauche et elle se sentit soudain fébrile. Elle s'empressa de fermer la bouche et se racla maladroitement la gorge avant de répondre d'une voix mal assurée.

"Euh...ce...c'est Abby en fait. Pas Abigaël, ce n'est pas un diminutif en fait. C'est plutôt...enfin j'veux dire, pardon! Je sais pas ce que j'avais dans la tête, désolé. Je suis un peu distraite, ma belle sœur est à l'hopital et...enfin tu vois quoi."

La jeune fille la fixa avec un petit sourire, visiblement mise à l'aise par sa maladresse avant de devenir subitement plus grave.

"Oh non...c'est terrible je suis vraiment désolée."

Abby resta à nouveau sans voix pendant quelque seconde, ne comprenant pas du tout la soudaine inquiétude dans la voix de son interlocutrice, puis rit nerveusement en se grattant légèrement la nuque.

"Pardon? ....Aaaah! Oh non elle n'est pas malade en fais, elle est juste en train d'accoucher, mon frère doit être au bord de la crise cardiaque. Enfin...oui tes ballerines d'ailleurs pardon, tient."

Elle ne s'expliquait pas le long frisson qu'elle ressentit lorsqu'elle s'empara de la paire de chaussures, frôlant légèrement sa main au passage.

"Oh, c'est fantastique! Tu la féliciteras de ma part? Pas besoin de t'excuser t'en fait pas. Ou si tu y tiens vraiment, vient plus tôt le prochain cours? J'ai vu ton grand battement tout à l'heure, il était fantastique et...je ne dirais pas non à un coup de pouce pour améliorer le mien. Enfin, si tu veux bien sûr, je voudrais pas te forcer. Mais je te retiens pas plus, tu devrais filer. D'ailleurs...moi c'est Léane, si jamais."

"Léane...euh oui c'est d'accord alors, à la semaine prochaine!"

Elle faillit trébucher en sortant, elle dont l'équilibre était quasiment parfait et se rattrapa contre le grand miroir du couloir. Elle sursauta presque en croisant les deux longues larmes noires ténébreuses sous ses yeux et camoufla immédiatement sa marque. Par chance, les autres filles n'étaient pas encore sorties. Elle ne s'était pas sentie aussi frénétique depuis un long moment et ce n'était pas bon signe. Son frère venait d'emménager avec Madeline et allait certainement rentrer ce soir avec un p'tit gars ou une p'tite fille. En bref, il n'était pas près de quitter Portland. Elle n'avait vraiment pas le droit de faire ce genre de faux pas maintenant. Elle prit une longue inspiration et s'efforça de chasser de son esprit le sourire malicieux et entêtant de Léane. Sans succès. Puis quitta le studio en se demandant peut-être pour la millième fois de son existence, ce qu'elle avait bien pu faire à dieu pour mériter tout cela.



Chapitre 3 : La souffrance




8 Aout 1983 - Portland, Maine


Les cloches se mirent à sonner. L'église rayonnait du bonheur de la jeune femme, éclatante dans sa robe blanche, au bras de son nouveau mari. Et tout le monde pleurait de joie, applaudissait et ce jour semblait être le plus parfait du monde.

Abby pleurait également. Mais pas de joie. Elle pleurait tous les instant auxquels elle avait renoncé en abandonnant Léane deux ans plus tôt. Elle pleurait de voir la femme de sa vie refaire la sienne sans elle. Elle savait qu'elle avait fait le bon choix. Léane était la chose la plus précieuse qu'elle ait eu entre les mains. Mais jamais elle n'aurait pu lui apporter autre chose que de la tristesse. Dieu n'aurait souhaité cela. Et elle non plus. Elle avait peu à peu commencé à accepter ce qu'elle était, malgré son dégoût d'elle-même, malgré sa peur, mais comment aurait-elle pu infliger cela à celle qu'elle aimait. Léane l'aurait acceptée, au fond de son coeur, elle le savait. Mais elle aurait du vivre seule, auprès d'un être maudit et aurait plus que certainement finit en enfer auprès d'elle. A supposer qu'elle puisse mourir.

Ce n'était encore qu'un vague soupçon. Elle en savait si peu sur ce qu'elle était, après tout, elle ne pouvait pas simplement en parler autour d'elle après avoir mit tant d'énergie à cacher cet aspect de son existence, même à elle-même. Mais parfois, elle voyait des choses, entendait des choses. Et même si elle se mettait des œillères, il semblait de plus en plus évident qu'elle ne vieillissait plus comme les autres personnes autour d'elle. Il fallait qu'elle s'en aille, avant d'attirer des soupçons et des ennuis à ses amis et sa famille.

Elle se leva et se dirigea vers la sortie lorsqu'une main, bien trop familière se posa sur son bras. Elle ferma les yeux, ravala un sanglot et se retourna pour lui faire face, une dernière fois.

"Tu es venue..."

Sa gorge était trop serrée pour parler et elle se contenta de hocher la tête et de la regarder. Ses grands yeux verts éclataient encore plus sous la lumière de sa robe nacrée. Dieu qu'elle aimait la regarder.

"J'étais sûre que tu ne viendrais pas que...tu te volatiliserais encore comme tu sais si bien le faire. Merci d'être venue."

Elle se regardèrent en silence un moment. il n'y avait jamais vraiment eu besoin de mots entre elles. Elle savait déjà tout ce qu'elle avait à lui dire.

"Tu es magnifique."

Sa main se serra sur la sienne un dernier instant, comme si cela pouvait la retenir. Elle la serra également, s'imprégnant une dernière fois de sa chaleur, l'une de ses griffe frôlant légèrement le dos de sa main.

"Abby...tu pleures? J'ai cru...J'ai cru voir..."

"Soit heureuse. Léane."

Elle s'empressa de lâcher sa main et de se diriger vers la sortie, sans se retourner.



Chapitre 3 : La punition




7 septembre  1991 - New york City


C'était fini. Abby avait encore du mal à se faire à cette idée. Sous sa nouvelle identité, elle avait passé 10 années, 10 années fantastiques en tant que grande danseuse du New York City Ballet. Elle avait été cette soliste que toutes jalousaient, elle avait dansé et dansé et dansé jusqu'à en oublier tout le reste. Presque jusqu'à en oublier que personne ne dansait plus comme elle à 37 ans. Officiellement, elle en avait 32 et il était encore parfois difficile de le faire accepter à son entourage. Aujourd'hui, c'était terminé. Il n'y avait plus personne dans le petit monde de la danse classique qui ne la connaissait plus et elle ne pouvait plus se cacher. Elle n'avait plus qu'à se résigner à abandonner sa passion.

Elle avait besoin d'oublier. Et il n'y avait qu'un endroit au monde où elle pouvait noyer et apaiser ce genre de chagrin. Son doigt pressa la sonnette et dés que le visage buriné de Sam apparut dans l'embrasure, le poids dans sa poitrine semblât un peu plus léger. Il s'avança pour la serrer dans ses bras et elle ne pu réprimer un sourire affectueux.

"Abby! tu es en avance, tu viens filer un coup de main à Madeline? On a pas plus d'une quinzaine d'invité, mais tu la connais, elle veut absolument que tout soit parfait."

"J'imagine qu'elle doit être en panique oui, Alicia a pris la fuite?"

La fillette, qu'elle avait gardé, habillée et chouchoutée pendant toutes ses années dévala l'escalier quatre à quatre. A 19 ans, elle n'avait plus rien d'une enfant. Mais pour Abby, elle serait toujours un peu sa petite puce préférée. Elle pris un air mélodramatique avant de déclarer solennellement.

"Crois moi, j'aurais adoré, mais pas moyen de leur faire faux bond cette fois"

"Tout de même chérie, c'est les cinquante ans de ton vieux père, c'nest pas tous les jours"

Elle sourit, d'un de ses grands sourire éclatant qui faisait rayonner la pièce et alla embrasser son père, avant de venir se jeter dans ses bras.

"Ça va, ça va je lui là non? Mais tu risque de le regretter. D'ailleurs fait attention, Abby, t'arrive bientôt à la malédiction des quarante! Tu n'imagines même pas l'enfer qu'on va te faire vivre!"

"Ouuuh j'ai hâte de voir ça!"

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que les fenêtres du salon éclatèrent en mille morceaux et qu'un hurlement retentit. Elle fit brusquement volte face, juste à temps pour voir un homme étrange, vêtu de noir, le corps couvert de rune, planter une lame blanche lumineuse dans le ventre de la femme de son frère dans la cuisine. Un shadowhunter.
Elle poussa violemment sa nièce et son frère derrière elle avant de saisir le poignard dissimulé dans sa chaussure et se se jeter en hurlant sur son assaillant.

Elle savait qu'elle n'avait pratiquement aucune chance. Durant ces 10 années à New York, elle avait fait quelques rencontres, avait enfin appris un peu plus sur sa magie et le monde qui l'entourait. Elle savait ce qu'étaient les shadowhunters. Des combattants, envoyés des anges, entraînés dés leur plus jeune âge pour combattre le mal. Comment l'avaient-ils trouvée? Qu'ils veulent la tuer n'était pas vraiment une surprise. Elle avait toujours su que la punition divine tomberait un jour sur elle. Mais pourquoi attaquer sa famille...des innocents?

Elle savait se battre au corps à corps, elle était rapide. Mais elle ne pesait qu'une cinquantaine de kilos et elle avait beau être tout en muscle, elle parvenait difficilement à éviter ses coups. Elle hurla en sentant la lame entailler son épaule et parvint finalement à lui lancer son poignard dans l’œil. Elle n'aurait pas plus que quelques secondes. Elle entendit les coups de feu de son frère qui tirait à l'aveugle, incapable de voir l'homme qui venait de tuer sa femme, les sanglots et les cris d'Alicia. Elle n'avait que quelques secondes. Elle ferma les yeux et concentra sa magie comme on le lui avait appris, ouvrant un portail derrière Sam et sa fille.

"Passe le portail! Maintenant!"

Il ne l'entendit pas et ne bougea pas malgré ses signes de bras, perdu dans la colère et la panique.  De toute manière, il ne pouvait pas le voir. Elle retint un cri de frustration et se mit à courir vers eux. Mais elle fut brutalement stoppée dans son élan et poussa un hurlement de douleur lorsque le shadowhunter enfonça sa lame dans sa queue scorpion.

"Tu ne vas nulle part salle engeance démoniaque"

Elle se tourna vers lui, les larmes se mêlant à sa marque le long de ses joues et croisa son regard. Un regard mauvais, illuminé par une rune rougeoyante en forme de cercle.  

"Pitié je vous en prie, tuez moi si vous voulez mais laissez les, ils n'ont rien à voir avec ça..."

Il lui saisit la mâchoire d'un air sadique.

"Je l'aurais peut-être fait, si tu ne m'avais pas crevé l'oeil. Maintenant tu a le droit de regarder ce que je vais leur faire. De toute manière ils ont déjà été souillés par ta présence. L'heure est venue pour nous de purifier le monde."

Dans un geste de rage et de désespoir, elle tenta d'enfoncer ses griffes dans son visage, mais il la frappa si violemment qu'elle en perdit presque connaissance. Elle rampa, hagard, tentant de le stopper, lorsqu'elle sentit une magie étrangère la frôler.
La suite resta flou pour elle, elle se rappela vaguement avoir entendu une voix, sans pour autant parvenir à déterminer s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme. Mais elle savait que c'était quelqu'un comme elle. Lorsqu'elle reprit ses esprits, elle était étendue sur le lit d'Alicia.

Elle se redressa maladroitement. Son frère était à son chevet, Alicia couché au sol à ses côtés, les yeux encore rougit d'avoir tant pleuré. Sam l'aida à se rallonger après l'avoir serré dans ses bras. Sa voix tremblait encore lorsqu'il prit la parole.

"Abby....Qu'est ce qu'il s'est passé?"

"Madeline?"

La larme sur sa joue et ses yeux clos apportèrent une réponse très claire à la question qu'elle n'avais pas formulée.

"Je suis désolée Sam...tellement désolée..."

"J'ai rien vu Abby...je voyais rien...rien que son corps et...et... C'était qui cette personne? Celle qui t'a guérie? Tu m'avais promis Abby, promis que tu resterais loin des choses occultes, du mal..."

"Je suis désolée...tellement désolée..."

"Moi aussi Abby."

Il se redressa et posa un grand sac au pied du lit. Elle le regarda à la fois soulagée que quelqu'un soit intervenu pour les sauver et perdue, paniquée.

"Tu m'as trahie, tu es allée vers ces...ces choses. Depuis toujours, toujours Abby je t'ai protégée parce que ça ne me semblait pas juste de te punir d'être née. Parce que Dieu ne pouvait pas vouloir cela. Mais il y avait des règles. Tu as trahie sa confiance et la mienne..."

Elle voulut lui répondre mais les mots moururent sur ses lèvres tremblantes. Était-ce vrai? Avait-elle pêché en essayant d'en apprendre plus sur ce qu'elle était? Bien entendu. La magie était l'oeuvre de satan et des démons. Et elles les avaient invités sous son toit.

"Tu l'as tuée Abby. Je ne veux plus jamais te revoir tu entends? Ne t'approche plus jamais de moi. Ou de ma fille."

Elle se leva en silence, pris le sac à ses pieds et parti sans un mot.




Chapitre 4 : La Redemption




2 janvier  2014 - New York Presbyterian Hospital of Queens


Le blanc et des tous les bipes des moniteurs lui donnaient la nausées. D'ordinaire, elle aimait l'odeur chloré et aseptisée des couloirs d’hôpitaux, elle avait fait pas mal d'aide à domicile pendant quelques années avant de trouver son poste actuel de professeur de danse moderne et de chorégraphe pour une petite compagnie de Manhattan. Et elle avait donc rendu pas mal de visite à des connaissances dans ce genre d'établissement. Mais aujourd'hui, c'était son frère qui était allongé, perfusé et affaibli, relié à tous ces moniteurs.

Elle avait tenu sa parole. Durant les 23 ans qui avaient suivit la mort de Madeline, Sam ne l'avait jamais revue. Elle en revanche, les avait beaucoup observés. Incapable de les abandonner sans protection. Elle avait développé ses pouvoirs et ses talents au combat. Pas beaucoup, elle n'était pas une sorcière puissante. Mais suffisamment pour pouvoir les protéger, ou trouver quelqu'un pour les protéger si jamais le cercle décidait un jour de repartir en chasse. Seulement aucun shadowhunter n'était venu. Seulement le cancer. Et ce n'était pas le genre d'adversaire qu'elle pouvait repousser. Avec ou sans magie.

Elle avait presque soixante ans aujourd'hui et pourtant, elle avait l'impression d'en avoir à nouveau quatre, alors qu'elle serrait la main de Sam en tremblotant. Sa voix était si faible qu'elle l'entendait à peine, tandis ce qu'il murmurait à son oreille.

"Je savais...tu sais? Que tu n'étais pas loin. Ça fait bien longtemps que je ne t'en veux plus Abby. Mais on est pas mal fier et têtu dans la famille. J'aurais du t'appeler avant. "

"Tu m'as appelée. C'est plus que ce que j'espérais."

"Je connais ce regard là p'tite soeur. Je pourrais tout te pardonner tu sais. Mais pas ça."

Elle l'observa en silence, nouée.

"Dieu a crée la vie et c'est à lui de la reprendre, ce n'est pas à nous de décider. j'ai toujours cru, que malgré l'épreuve qu'il t'avait infligée, dieu t'aimais...Abby. Et je le crois encore. Alors tu dois me promettre..."

Sa voix se fêla et elle pleura silencieusement en lui répondant.

"J'peux pas Sam...."

"Tu peux et tu dois me promettre. On est des gens de paroles dans la famille. Si me le jure, je sais que tu ne le fera pas. J'ai pas fait tout ça pour que tu te retrouve en enfer p'tite abeille."

"Tu t'es jamais dis que je le méritais Sammy?"

Il lui sourit, du même sourire qu'il avait chaque fois que quelque chose allait de travers dans leur vie, du même sourire qui l'avait poussée à garder un peu d'espoir quand tout lui paraissait obscur.

"Jamais."

"D'accord...d'accord  Sam c'est promis."

Il hocha la tête d'un air satisfait et ferma les yeux. D'après les médecin, il ne lui restait que quelques jours. C'était sans doute la dernière fois qu'elle le voyait. Et Alicia n'allait surement pas tarder à arriver avec son mari. Elle déposa un baiser sur son front, dans un dernier adieu silencieux avant de fermer la porte.




Chapitre 5 : La fin



Aujourd'hui, Abby vit toujours à New York, dans un petit appartement au troisième étage. Elle fait sa vie dans son coin et ne fait pas confiance à grand monde, mais essaye toujours de rester informée de la situation par rapport au cercle. Leur retour début 2016 lui a valut quelques blessures et même si elle sait qu'elle ne peut pas les affronter directement, elle fait tout pour apprendre davantage de magie et aider leurs ennemis dans la mesure du possible.  Elle a pour règle de ne plus s'attacher à des mortels, mais continue à veiller de loin sur sa nièce, qui est la seule terrestre au courant de sa condition.  


rainmaker
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Gray
Voir le profil de l'utilisateur
Tessa Gray
• MI NEPHILIM MI SORCIERE •
A bridge between two worlds
› Inscription : 09/08/2019
› Messages : 65

Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Empty
MessageSujet: Re: Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Abby Albright • Don't follow me, I'm lost EmptyJeu 22 Aoû - 0:29

Bienvenue parmi nous, une Warlock de plus yay Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2322741306 j'aime déjà beaucoup ce que je lis !
Bon courage pour la suite de ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Sofia James
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia James
• ENFANTS DE RAZIEL •
Nephilim facilis descensus averno
› Inscription : 11/04/2019
› Messages : 330

Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Empty
MessageSujet: Re: Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Abby Albright • Don't follow me, I'm lost EmptyJeu 22 Aoû - 8:42

Quelle est belle ! Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2322741306
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !! Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 1476380570
Revenir en haut Aller en bas
Clary Fairchild
Voir le profil de l'utilisateur
• ENFANTS DE RAZIEL •
Nephilim facilis descensus averno
› Inscription : 10/08/2019
› Messages : 220

Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Empty
MessageSujet: Re: Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Abby Albright • Don't follow me, I'm lost EmptyJeu 22 Aoû - 10:36

Bienvenue Abby sur le forum ! Bon courage pour la suite Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2742152228
Revenir en haut Aller en bas
Magnus Bane
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
• CO-FONDATRICE •
A tiger has stripes I have eyeliner
› Inscription : 13/02/2019
› Messages : 334

Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Empty
MessageSujet: Re: Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Abby Albright • Don't follow me, I'm lost EmptyJeu 22 Aoû - 11:44

Bienvenue sur le forum Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2322741306 Avec une sorcière en plus Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 1476380570 Mila est un super choix au passage Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 4067675706
Bon courage pour ta petite fiche et si besoin hésite pas surtout Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 842970845 Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2009127193



I am nothing without my magic.
What I'm feeling right now it may never pass for as long as I live
Revenir en haut Aller en bas
Simon Lewis
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
• ENFANTS DE LA NUIT •
We are emptied, bloodied and buried
› Inscription : 01/07/2019
› Messages : 210

Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Empty
MessageSujet: Re: Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Abby Albright • Don't follow me, I'm lost EmptyJeu 22 Aoû - 16:11

Bienvenuuuue Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2742152228 Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 300533779
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Empty
MessageSujet: Re: Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Abby Albright • Don't follow me, I'm lost EmptyJeu 22 Aoû - 17:30

Merci beaucoup pour l'accueil super chaleureux, les encouragement et les compliments! Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2322741306 Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2322741306 Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2322741306 ça faut super chaud au coeur! Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 300533779

Je suis super contente que le début te plaise Tessa, j'espère que la suite aussi ! Warlock poweeer Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2009127193
(en plus j'adoore ton personnage)

Et merci Magnus  Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 713783480 J'espère qu'on aura l'occasion de se croiser (par contre je risque effectivement de d'embêter avec pleins de questions  Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 3927582234 )
Revenir en haut Aller en bas
Magnus Bane
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
• CO-FONDATRICE •
A tiger has stripes I have eyeliner
› Inscription : 13/02/2019
› Messages : 334

Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Empty
MessageSujet: Re: Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Abby Albright • Don't follow me, I'm lost EmptyVen 23 Aoû - 18:48

TU es validé(e)
Welcome


Je viens de lire ta fiche et j'ai vraiment beaucoup aimé ta manière de raconter tout ça Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2322741306 Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2322741306 Son histoire est vraiment triste par contre Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2569148568 Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2569148568 elle semble bien seule à part sa nièce, j'espère pour elle que ça changera Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2322741306 Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2742152228 Sur ce je ne te fais pas attendre plus longtemps et je te valide de suite, bon jeu parmi nous Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 842970845 Abby Albright • Don't follow me, I'm lost 2009127193

☽ ☽ ☽ ☽


Te voilà maintenant validé(e), tu fais partie du groupe Enfants de Lilith. On espère que tu apprécieras de nous avoir rejoint.


Et pour que ton aventure se passe au mieux sur SHL, voilà quelques liens qui pourraient t'être utiles:

Les marques de sorciers: pour aller recenser la ou les marques de sorcier de ton personnage.
Les Annexes: pour éviter de te perdre en route, tu y trouveras des informations sur les différentes créatures, ainsi qu'une chronologie.
Les Liens: pour y poster ta fiche de liens et te lier avec les autres
Les RP: pour garder une trace de tes RP et aller demander un RP à qui tu le souhaites
Les Scénarios: si tu as déjà un lien important que tu souhaites jouer
Les Pré-liens: si tu as une idée de liens mais pas la tête qui va avec.


S'il s'agit d'un double-compte, n'hésite pas à passer par le bottin des doubles comptes pour aller recenser ton ou tes DC.

Tu peux également suivre Le fil d'actualités pour connaître les dernières nouveautés du forum. N'hésite pas aussi à nous rejoindre sur Discord


Enfin, nous t'encourageons aussi à voter quand tu le peux pour Les Top-sites afin d'aider le forum à se faire connaître et attirer de nouveaux membres. Et qui sait peut-être un personnage important pour ton évolution.

Merci d'avoir rejoint SHL et peut-être à bientôt en RP



code (c) rainmaker





I am nothing without my magic.
What I'm feeling right now it may never pass for as long as I live
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Empty
MessageSujet: Re: Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Abby Albright • Don't follow me, I'm lost Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Abby Albright • Don't follow me, I'm lost
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Rafael Delgado à Genoa [PV Abby]
» ❝follow your sword, she knows where to go ❞ CIRYANDIL [END]
» Inscriptions pour la Partie 70 - Lost in Thiercelieux
» Messaline Martinsson ~ "Not all those who wander are lost..." [finie]
» « lost till you're found ... know that we all fall down » ❖ lejane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters Legacy :: Coin hors jeux :: Les archives de l'enclave :: Présentation-
Sauter vers: