AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Shadowhunters Legacy Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes  [Abby & Ava] 1421522021
Votez pour nous Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes  [Abby & Ava] 1421522021
SHL a besoin de vous pour grandir encore, alors n'hésitez pas à voter régulièrement pour les top-sites ICI
qu'on attire encore plus de membres Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes  [Abby & Ava] 1421522021
Choix des groupes Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes  [Abby & Ava] 2322741306
Le groupe Enfants de Raziel est actuellement en surnombre, pensez à privilégier les autres Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes  [Abby & Ava] 1421522021

Partagez
 

 Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes [Abby & Ava]

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes  [Abby & Ava] Empty
MessageSujet: Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes [Abby & Ava] Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes  [Abby & Ava] EmptyVen 30 Aoû - 21:26

“Dieu aide
ceux qui s'aident eux-mêmes.”
Abby Albright & Ava Redwolf


Cela faisait bien deux, trois heures peut-être, qu'Abby tournait en rond dans central park, tout en se demandant si elle avait pris la bonne décision. Elle aurait profondément adoré se contenter d'ignorer cette histoire, mais sa saloperie de conscience décidait parfois de se réveiller, comme ça et de lui pourrir la vie jusqu'à ce qu'elle soit forcée de s'écarter du chemin qu'elle s'était fixée. Par mesure de précaution, elle fit une dernière fois le tour des différentes options, espérant peut-être trouver subitement une solution miracle, tout en dépassant un grand pin, frémissant dans l'atmosphère humide et étouffante de la fin d'après-midi.

Elle pouvait décider d'ignorer cette soirée. Peut-être qu'après tout, elle était à côté de la plaque, que tout ça n'était rien d'autre que le fruit de son esprit paranoïaque. Peut-être tout cela était-il juste une mauvaise coïncidence? Elle n'avait pas bu, bien sûr mais la fatigue et l'angoisse avait pu lui faire imaginer des choses qui...
Connerie. Non, il n'y avait vraiment pas moyen qu'elle arrive à se convaincre de ça. Elle savait ce qu'elle avait vu. Elle aurait préféré être aveugle parfois. Ce pauvre gosse... Sa gorge se noua. Elle prit une longue inspiration et lissa machinalement un pan de sa chemise en flanelle blanche, tout en essayant d'effacer son visage de son esprit. Elle était une fille du diable, mais dieu lui avait fait don de la capacité à aimer et compatir. Parfois c'était un cadeau. Aujourd'hui, c'était un fardeau dont elle se serait passée volontiers.

Elle ne pouvait pas passer l'éponge. Qu'aurait-elle pu  faire? Régler le problème seule? Malheureusement...Abby n'était pas courageuse. Elle n'était pas une traqueuse, ni une tueuse. Rien que l'idée de prendre une vie la révulsait, même ce genre de vie. Et elle ignorait si elle était de taille. Non définitivement, ce n'était pas un risque qu'elle voulait prendre. Pas pour quelqu'un qu'elle connaissait à peine, ni pour sauver d'éventuels inconnus. Un rire amer passa ses lèvres. Encore une preuve de plus qu'elle n'était vraiment pas quelqu'un de bien...

Elle finit par se laisser tomber sur l'un des banc disposé à l'entrée de Columbus. A la frontière de deux univers :  la nature et le béton. Elle n'avait pas le choix. Elle avait fait ce qu'il fallait. Elle devait leur demander de l'aide, même si elle avait toujours tout fait pour l'éviter. Elle fixa l'écran du téléphone portable qu'elle tenait au creux de sa main gauche. Elle détestait toujours autant cette foutue technologie, mais aujourd'hui, elle allait peut-être lui rendre service. Nerveuse, la main légèrement tremblante, elle fit défiler les contacts jusqu'à tomber sur le nom de Red. Quitte à devoir se jeter dans la gueule du loup, elle pouvait au moins éviter de le faire seule. Elle relut le message qu'elle avait envoyé, quelques minutes auparavant.

*Bonjour, c'est Abby. Je suis désolée de te déranger, je ne le ferais pas si ce n'était pas urgent. Je vais avoir besoin de ton aide. Est-ce qu'on peut se voir rapidement? Je suis à Central Park, à l'entrée de Columbus Circle. Mais je peux me déplacer si tu préfères un autre endroit. *

Elle hésita à nouveau à ajouter des détails puis se ravisa. C'était le genre de choses dont il fallait parler de vive voix... et en privé. Pas en passant par une de ces saletés de cellulaires. Bien sûr, si elle n'avait pas le choix, elle appellerait, mais pour l'instant, elle se contentait d'attendre la réponse de son...Elle ne savait même pas trop comment désigner Ava. Mais s'il y avait une shadowhunter à qui elle pouvait s'adresser sans sentir la peur nouer ses tripes, c'était bien elle. Avec un peu de chance, elle saurait quoi faire. Elle se releva et recommença à faire les cents pas en dévisageant les passants du regard, espérant y dénicher le visage familier de la jeune nephilim.

Les dés étaient jetés désormais. Il ne lui restait plus qu'à attendre.
Et prier pour que cette histoire se termine au plus vite.
(c) DΛNDELION

@Ava Redwolf
Revenir en haut Aller en bas
Ava Redwolf
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Redwolf
• MEMBRES DU CERCLE •
Blood must have blood
› Inscription : 29/07/2019
› Messages : 106
› Date de naissance : 26/07/1980

Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes  [Abby & Ava] Empty
MessageSujet: Re: Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes [Abby & Ava] Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes  [Abby & Ava] EmptyJeu 5 Sep - 19:42

           
Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes
Abby & Ava

La dissimulation nous enseigne toujours la dissimulation, et la seule question est de savoir si nous serons les maîtres ou les victimes de cet art. Question à laquelle l'amour de soi a tôt fait de répondre۵ Charles Robert Maturin, Melmoth, l'Homme errant (1820)

Je sors de l'Institut, jetant un deuxième coup d'œil à mon téléphone que je range après avoir rapidement répondu à Abby que je me mettais en chemin. Habituellement, quand je sors, j'enlève toujours la puce de mon téléphone pour ne pas me faire suivre. Seulement voilà, si cette fois je me fais suivre par un autre shadowhunter, cela me sera plutôt profitable. Je ne sors pas pour mon simple plaisir, même si j'ai demandé à sortir pendant mes heures libres, mais plutôt pour accomplir une mission, simplement pas celle à laquelle on pourrait penser de prime abord en lisant ce texto.

Malgré le temps qui est passé depuis notre première rencontre, je me rappelle parfaitement d'Abby. De ses marques de sorcière pendant qu'elle se faisait agresser par ce vampire. Si ce n'était pour ses marques, j'aurais pu sincèrement compatir pour Abby, voir même être charmée par cette jeune femme. Mais voilà, c'est une sorcière et pas la plus discrète. Je n'ai aucune idée sur à quoi pourrait ressembler son parent démoniaque, mais il doit être bien loin de l'humain pour lui avoir offert ses marques-ci de sorcière. Heureusement pour moi, elle arrive à les camoufler la plupart du temps, me permettant d'oublier un peu sa nature et de prétendre plus facilement. Et encore une fois, c'était vraiment dommage qu'elle soit une sorcière, car j'aurais pu sinon réellement l'apprécier.

Même si je m'étais promise de ne pas réagir si j'étais suivie, je ne peux pas m'empêcher malgré tout d'user de tous les stratagèmes pour ne pas l'être, bien que je n'active pas ma rune d'invisibilité. Les sorciers n'ont pas accès à ce genre de charme sans une grosse dépense d'énergie, et autant cela pourrait sembler amusant pour d'autres, autant je ne tenais pas à ce que les terrestres voient Abby parler dans le vide. Alors j'use de stratagèmes terrestres pour semer d'éventuels poursuivants et je finis par arriver à Central Park. Etonnant comme ce lieu peut être le lieu privilégié de toutes mes rencontres.

Je repère rapidement Abby, il faut dire qu'elle détonne dans le décor. Même si elle est habillée comme une parfaite humaine et qu'elle semble humaine, il y a quelque chose dans son attitude, dans son malaise, qui fait comprendre qu'elle n'est pas de ce monde. Et pour cause, elle est née depuis déjà plusieurs années et elle est faite pour rester en vie encore longtemps après nos morts. Voilà une raison de plus pour détester les vampires et les sorciers, leur immortalité est contre nature. La vie est précieuse car elle est éphémère, et ils ne respectent pas cela. Ce n'est pas de leurs fautes, c'est de la faute de leurs sangs, mais tout de même... Je finis par m'approcher d'Abby jusqu'à être à portée de vue, refermant d'une main la fermeture éclair de ma veste en cuir. Certains diraient qu'il fait trop chaud pour ce genre d'habits, mais ses personnes n'ont pas à camoufler des armes sur eux. Et même si Abby doit se douter de leurs présences, ce n'est pas le cas des terrestres que je ne peux pas me permettre de choquer. J'approche donc d'Abby avec un sourire, laissant retomber ma main quand je fus proche d'elle pour la déposer sur son épaule, retenant un mouvement de recul face à ce contact, que j'avais pourtant initié. Et je la stoppais enfin dans ses cents pas ainsi.

« Calmes-toi, Abby. Je ne sais pas ce qui te stresses, mais tu es en train de faire inutilement un trou dans la chaussée là. »

Et tes attributs de sorcière commencent à se deviner sous ta peau, ce qui est très perturbant. J'affiche un léger sourire, regardant Abby avec une petite touche d'inquiétude toutefois. Inquiétude pour ses attributs qui, s'ils sortaient, risquaient d'entraîner une réaction violente à la fois des terrestres mais aussi de ma part. Je ne saurais pas prétendre en étant aussi proche. Je laisse finalement retomber ma main, reprenant la parole en la poussant à s'écarter du chemin où nous nous trouvons, nous amenant instinctivement vers un endroit moins fréquenté pour parler d'une façon plus discrète.

« Alors, si tu me disais ce qui te tracasses ? Tu n'as pas été très claire dans ton message, mais j'ai cru comprendre que cela allait être une grosse urgence. »

Après tout, c'est aussi ce que j'appréciais avec Abby, vu qu'elle n'aimait pas les shadowhunters, elle ne cherchait pas à me fréquenter plus que nécessaire. Une couverture plus que parfaite, mais aussi quelque chose qui me faisait apprécier sincèrement Abby. Pour autant que je pouvais être sincère dans ce genre d'amitié bien sur.

   
Code by Kah!an

@Abby Albright
Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu aide ceux qui s'aident eux-mêmes [Abby & Ava]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Decors : Aide de Camp ?
» Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible [...] ♦ Amy (L) & Lilieth
» Aurore de Maison-Dieu '' Prenez moi tout, mais pas ma fille! ''
» campagne du mordor aide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters Legacy :: Coin hors jeux :: Les archives de l'enclave :: Rp's-
Sauter vers: