AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Shadowhunters Legacy Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) 1421522021
Votez pour nous Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) 1421522021
SHL a besoin de vous pour grandir encore, alors n'hésitez pas à voter régulièrement pour les top-sites ICI
qu'on attire encore plus de membres Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) 1421522021
Choix des groupes Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) 2322741306
Le groupe Enfants de Raziel est actuellement en surnombre, pensez à privilégier les autres Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) 1421522021

Partagez
 

 Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary)

Aller en bas 
AuteurMessage
Phoebe Morgan
Voir le profil de l'utilisateur
• ENFANTS DE LILITH •
My magic is what makes me alive
› Inscription : 22/07/2019
› Messages : 61

Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) Empty
MessageSujet: Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) EmptyDim 1 Sep - 19:48

♛ Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça.

Clary & Phoebe

▼▲▼

Rien ne sera jamais aussi parfait que son salon de thé anglais préféré mais Phoebe commençait à s'habituer à certaines adresses plus que d'autres. Ce n'était pas la première fois qu'elle venait s'installer paisiblement à une table dans ce café. Elle avait tout de suite aimé l'ambiance qui y régnait quand elle était venue là, la toute première fois il y a deux semaines tout au plus, accompagnée de son cousin. Nicholas était définitivement revenu aux Etats-Unis avec de nombreuses histoires à lui raconter. Sa simple présence avait suffit à dessiner un sourire sur le visage de la sorcière. Ils s'entendaient comme s'ils se connaissaient depuis longtemps, comme s'ils avaient grandi ensemble, comme auraient pu l'être un frère et une soeur. Elle se sentait à l'aise et un peu plus insouciante, disons terrestre avec des personnes comme lui à ses côtés. Phoebe déposa son sac au sol à côté de sa chaise après y avoir pris son carnet et sa trousse de crayon. Fièrement, elle écrivit à l'encre verte la date du jour et simplement le nom "Java Jones" puis elle avait rangé le tout immédiatement. Pour elle, cet instant banal était presque une mini victoire. La pensée que sa mère aurait été ravie de la voir faire des choses aussi normales jouait pour beaucoup.

Phoebe ne prêtait pas totalement attention aux autres tables autour d'elle, elle écoutait tranquillement la musique qui se jouait dans le café en sirotant sa boisson. Demain, la journée serait bien plus longue avec les horaires qu'elle enchaînait au cinéma mais elle commençait à accumuler de petites économies avec lesquelles elle venait se détendre ici. Elle regarda la montre à son poignet, se rappelant qu'elle ne devait pas rentrer trop tardivement aujourd'hui même si elle aurait aimé rester un peu plus longtemps. Elle se sentait tellement bien ici mais sa tasse était bientôt vide de toute façon alors elle régla l'addition et se leva. Elle ramassa machinalement son sac, passa près du comptoir puis direction la sortie. Pendant un instant, elle hésita avant de se souvenir qu'il fallait prendre sur sa droite pour rejoindre l'appartement. Une sonnerie la fit se stopper net. C'était étrange, elle ne se souvenait pas que ça ressemblait à ça mais depuis sa mère, peu de gens l'appelaient. Bien souvent, elle envoyait et recevait surtout des sms. Peut-être quelque chose d'important alors elle décrocha rapidement et ne reconnut pas la voix à l'autre bout du fil ni ne comprit rien de ce qu'on lui racontait. "Euh... Vous avez du faire un faux numéro..." "Impossible ! Alors qui êtes vous et où est Clary ?" Elle allait répéter qu'il ne s'agissait pas du bon numéro "Vous avez dû vous tromper, moi c'est Phoebe donc rien à voir et je sais pas..." mais elle s'interrompit un instant et recula le téléphone tandis que la voix continuait de parler sans qu'elle l'entende. Elle raccrocha sans même s'excuser. "Ah..." Elle aurait dû se rendre compte que ce n'était pas son portable pourtant puisque le sien de téléphone avait un magnifique sticker sur la coque.

Elle avait fouillé dans le sac pour se rendre compte qu'aucune de ses affaires étaient les siennes et maintenant, elle espérait grandement que son vrai sac était toujours là-bas et que personne ne l'avait embarqué par inadvertance. Comme ce qu'elle venait de faire. Pas loin de là où elle était assise auparavant se trouvait une jeune femme rousse qui avait exactement le même sac à côté d'elle. Phoebe soupira de soulagement et marcha d'un pas rapide dans la direction de cette fille. "Salut Clary ...? je crois qu'on a un souci de sac à main !" Elle tenait toujours entre ses doigts, le téléphone qui n'était pas le sien. Il n'arrêtait pas de sonner depuis qu'elle avait décroché dans la rue. Elle observa la rouquine et lui montra l'écran qui s'allumait. "Il avait l'air un peu paniqué et super collant, me dis pas que c'est ton petit copain ?"
CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Clary Fairchild
Voir le profil de l'utilisateur
• ENFANTS DE RAZIEL •
Nephilim facilis descensus averno
› Inscription : 10/08/2019
› Messages : 202

Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) Empty
MessageSujet: Re: Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) EmptyMar 3 Sep - 19:34



« Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça »
Clary & Phoebe


Ayant été réticente au départ, je me suis laissée tentée par une amie, récente retrouvaille depuis bien des lustres, de déjeuné au Java Jones. Rien de très extraordinaire mais ça fait toujours du bien de sortir un peu et se changer les idées. L'air de l'Institut... Je le connais par cœur à vrai dire. Je me suis donc préparée comme il faut afin de pouvoir rejoindre mon amie sur le lieu de rendez-vous. Je ne suis pas en mission pour l'instant mais j'ai mon téléphone portable sur moi au cas où s'il y a besoin de moi à l'Institut. Les autres possèdent mon numéro donc, en cas d'urgence, je suis joignable. Je prends tout de même le soin d'emporter ma stèle avec moi mais j'ai laissé mes armes dans mon dortoir. Inutile d'effrayer mon amie ou les autres clients bien que j'imagine que certaines créatures obscures doivent fréquenter le Java Jones. A New-York, il y en a beaucoup et rares sont les endroits où ils ne sont pas présents. J'emporte mon sac à main avec moi au passage avant d'enfiler ma veste en cuir et partir pour rejoindre mon amie en ville.
Avant de passer les portes de l'Institut, je passe une dernière fois auprès de mes proches, Jace, Isabelle et Alec à tout hasard, afin de leur prévenir que je m'absente pour quelques heures afin de retrouver une amie. De toute façon, têtue que je suis, je serai quand même allée à ce rendez-vous même s'ils n'étaient pas contents.

Sur la route, je comportais comme une parfaite humaine. A vrai dire, j'ai été élevée comme telle alors parfois, l'attitude terrestre me revenait. C'est le cas actuellement. Je marche en solitaire, mains dans les poches de ma veste, pour rejoindre le lieu de retrouvaille. Evidemment que ma chevelure de feu ne passe pas inaperçu mais je n'y prête pas plus d'attention que cela.

Retrouvant donc mon amie d'enfance devant le Java Jones, je l'embrasse avec enthousiasme et je rentre avec elle dans l'établissement. Je sens immédiatement les regards se poser sur moi mais je reste calme et sereine. Nous prenons alors une table dans un coin afin de ne pas trop m'exposer, je ne suis pas une fille inconnue aux yeux du monde obscur. Le serveur vient rapidement prendre notre commande, ce sera un café latté pour moi.

Le temps passe rapidement et je ne vois pas l'heure passer. Notre conversation était longue mais intéressante, je suis tellement soulagée de voir que Stacy a enfin réussie à trouver sa voie dans ses études. Un pincement au cœur me rappelle que les miennes ne se sont jamais achevées. Alors que je m'apprête à lui confier quelques détails sur ma vie amoureuse, je vois une jeune femme brune se diriger tout droit vers nous. Je ne comprends pas tout de suite mais je devine qu'il y a eu un gros couac dans nos sacs à main. A l'évidence, je reconnais mon portable qui n'arrêtait pas de sonner mais en plus de ça, le sac à mes côtés, n'était même pas à moi ! Je deviens gênée et je prends mon portable dans mes mains. "C'est moi, Clary. Non, non ne t'en fais pas, Simon. Tout va bien. Je te rappelle après." Je raccroche le portable et je lève mes yeux, gênée, à mes deux interlocutrices. "Non c'est pas mon petit-ami. C'est un très bon ami qui s'inquiète parfois un peu trop" lui dis-je de manière un peu ferme. Non parce qu'elle n'était sûrement pas au courant que Simon s'inquiétait beaucoup depuis que j'ai été enlevée par mon frère, Jonathan. Depuis mon retour, on est un peu tous sous pression. "Ah! Tiens. Votre sac." Je lui tends alors son véritable sac à main avant de voir qu'elle avait un livre qui prenait une certaine place à l'intérieur. Je me mets à sourire. "Je vois que tu aimes lire ? Vu le gros livre." Peut-être que pour le coup, je me suis laissée emportée par la curiosité.

DESIGN ϟ  VOCIVUS // AVATAR (C) VOCIVUS  
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Morgan
Voir le profil de l'utilisateur
• ENFANTS DE LILITH •
My magic is what makes me alive
› Inscription : 22/07/2019
› Messages : 61

Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) Empty
MessageSujet: Re: Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) EmptyLun 23 Sep - 0:16

♛ Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça.

Clary & Phoebe

▼▲▼

C’était quand même une étrange coïncidence qu’elle se retrouve assise pile ce jour-ci juste à côté d’une jeune femme qui possédait exactement le même sac à main qu’elle avait. Combien de chances y avait-il qu’une telle chose se produise, à part dans un film ? C’était aussi surprenant que le monde obscur pouvait l’être aux yeux de la jeune femme chaque fois qu’elle apprenait de nouvelles choses à ce sujet. Quelle chance que ce téléphone ait sonné, sans quoi, elle aurait très bien pu retourner à l’appartement de son oncle sans se rendre compte de rien avant un bon moment. Ça aurait peut-être rendu la sorcière nerveuse jusqu’à ce qu’elle puisse récupérer ses affaires, le lendemain ou un autre jour alors elle avait ressenti un immense soulagement tandis qu’elle marchait en direction de la table de ces deux demoiselles. Elles étaient en pleine discussion quand Phoebe était parvenue à leur niveau et s’était incrustée dans la partie. Elle avait adressé un petit sourire très rapide à la fille qui n’était pas vraiment concernée par l’histoire, consciente de les déranger mais observait la dénommée Clary avec une insistance non-dissimulée. Elle aurait attendu des explications de sa part qu'elle aurait eu exactement la même attitude.

Phoebe croisa les bras sous sa poitrine dès que la jeune fille récupéra son téléphone, attendant aussi patiemment que possible que celle-ci rassure le pauvre garçon à l'autre bout du fil. L'une des rares personnes qui se seraient soucié d'elle ainsi, pensa-t-elle sur le moment, c'était sa mère autrefois mais la situation était compliquée et c'était normal qu'elle garde toujours un oeil sur sa fille avec une pointe d'inquiétude. Maintenant, elle se disait qu'un petit-ami pourrait avoir un comportement aussi protecteur, à la limite de la paranoïa... Elle s'était peut-être montrée légèrement dans le jugement au vu de la réponse qu'elle obtint. Tout cela ne la regardait absolument pas même si elle ne comprenait pas comment en une fraction de secondes, un ami pouvait se montrer si inquiet. En tout cas, les cas étaient rares dans le monde terrestre "Il pourrait peut-être respirer un grand coup avant ..." mais fréquemment peut-être avec un pied dans le monde obscur. Pourtant, personne dans son entourage ne ferait preuve d'une telle rapidité à suggérer qu'il lui soit arrivé quelque chose. Elle avait beau réfléchir, elle imaginait mal quelqu'un s'empresser de demander où elle était passée sur un ton aussi soucieux. Elle se trompait peut-être."Je n'avais pas l'intention de lui faire une frayeur." même si elle lui avait raccroché au nez sans prendre le temps de lui donner d'explications, ne sachant pas comment gérer ça. En fait, comme elle était persuadée d'avoir son téléphone en main au départ, elle s'était sentie un peu déboussolée. Presque accusée et difficile de s'expliquer oralement sans voir la personne en face.

"Merci !" répondit-elle précipitamment en attrapant la anse de son sac et en avisant rapidement dedans pour vérifier son contenu. La poche était entrouverte mais tout semblait toujours là. On ne savait jamais, même si cette fille n'avait pas l'air d'une voleuse, ça ne voulait pas dire qu'il fallait faire aveuglément confiance. Elle avait un bien joli sourire mais Phoebe ne le lui rendit pas en retour et à la place, la fixa assez froidement quand elle fit référence au petit livre qu'on apercevait dans son sac. Elle tira nerveusement sur la fermeture éclair, cachant le carnet des yeux curieux de la jeune femme. "Peut-être bien, mais je ne vois pas en quoi ça te regarde." souffla-t-elle à mi-mots, en se braquant immédiatement. Elle n'aurait pas réagi ainsi si ce n'était qu'un simple bouquin. Elle ne pouvait pourtant pas reprocher sa curiosité à cette fille alors qu'elle s'était permise de faire de même quelques minutes plus tôt. Elle était d'ailleurs tombée sur un truc étrange dans les affaires de celle-ci. "Et dire que je retenais de te demander t'aimais te déguiser puisque tu as une pseudo baguette magique dans ton sac." Elle n'avait jamais vu l'objet auparavant ou n'avait pas fait attention dans ce cas et elle ne savait donc pas ce que c'était. Certainement pas une baguette magique en tout cas, puisqu'elle n'avait jamais rencontré de sorciers avec cet artefact. Phoebe lui tendit son sac, également ouvert. "Ça fait presque..." mais elle ne termina pas sa phrase.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) Empty
MessageSujet: Re: Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans mon souvenir, ça ne sonnait pas comme ça | (ft. Clary)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» La liberté c'est comme un petit poney qui court dans un champ
» Coeur d'Ecureuil - "Je lis en toi comme dans un livre ouvert." ~
» ♫ Y a quelque chose dans son regard, d'un peu fragile et de léger, comme un espoir... ♫ Jill
» Julian - Comme un poisson dans l'eau ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters Legacy :: New-York :: Brooklyn :: Java Jones-
Sauter vers: