AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Shadowhunters Legacy Quand le passé se mêle au présent [Ava & Nathan] 1421522021
Votez pour nous Quand le passé se mêle au présent [Ava & Nathan] 1421522021
SHL a besoin de vous pour grandir encore, alors n'hésitez pas à voter régulièrement pour les top-sites ICI
qu'on attire encore plus de membres Quand le passé se mêle au présent [Ava & Nathan] 1421522021
Choix des groupes Quand le passé se mêle au présent [Ava & Nathan] 2322741306
Le groupe Enfants de Raziel est actuellement en surnombre, pensez à privilégier les autres Quand le passé se mêle au présent [Ava & Nathan] 1421522021

Partagez
 

 Quand le passé se mêle au présent [Ava & Nathan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ava Redwolf
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Redwolf
• MEMBRES DU CERCLE •
Blood must have blood
› Inscription : 29/07/2019
› Messages : 106
› Date de naissance : 26/07/1980

Quand le passé se mêle au présent [Ava & Nathan] Empty
MessageSujet: Quand le passé se mêle au présent [Ava & Nathan] Quand le passé se mêle au présent [Ava & Nathan] EmptyJeu 5 Sep - 21:03

           
Quand le passé se mêle au présent
Nathan & Ava

En vain il chercha que dire les mots étaient d'une lourdeur de plomb et rendaient un son faux. Que valaient-ils en comparaison d'un seul souvenir douloureux ?  ۵ Stefan Zweig, Les prodiges de la vie

Comme à chaque fois que je devais rencontrer les frères silencieux, je sentais mon cœur battre férocement dans ma cage thoracique et remonter jusqu'au bord de mes lèvres. Je n'aimais absolument pas l'ambiance de la cité des os, tout comme je trouvais cela aberrant de se scarifier ainsi pour accéder à plus de puissance. Je comprenais l'intérêt de la puissance dans une vie comme la notre, mais pas les moyens utilisés. Surtout quand on savait que les frères silencieux n'étaient pas de réels combattants, mais plutôt des gardiens de l'ordre et de la folie. Seulement voilà, puisque j'étais l'une des personnes gardant le mieux son calme, j'avais été convié à rejoindre les frères silencieux pour déposer des documents et rester quelques jours chez eux afin de renforcer l'unité entre eux et l'Institut de New York. Assez ironique quand on savait que ma véritable allégeance était pour le Cercle, donc aucun de ses deux groupes...

Je finis par sortir de la cité des os, sentant un frisson de froid et de soulagement m'envahir quand je pus enfin respirer de l'air frais. Je resserrais la prise de mes vêtements sur mon corps, heureuse de retrouver mon habituelle veste en cuir, débardeur et jean sombre, plutôt que la robe des frères silencieux. Il faut dire que je ne m'attendais pas à cette rencontre alors je n'avais pas prévu de bagages quand j'étais arrivé à la cité des os. Mais c'était bien trop tard pour les regrets, j'avais plus intéressant à faire maintenant. Il me restait encore quatre heures avant de devoir faire mon rapport à l'Institut et je comptais profiter de ce temps libre pour me promener, même si c'était tout d'abord uniquement dans un cimetière. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été me recueillir sur la tombe de mon père. J'aurais aimé qu'il soit enterré à Idris, comme il le méritait, mais je savais que l'Enclave ne l'aurait jamais permis. Alors je l'avais enterré dans le côté du cimetière réservé au shadowhunters, sous le faux nom qu'il avait à sa mort. Seul lui et moi savions la vérité, après tout. J'arrivais devant sa tombe et j'effleurais doucement celle-ci du bout des doigts.

« Salut papa, j'espère que tu vas bien. Cela fait longtemps que je ne suis pas venue te voir, j'espère que tu me pardonneras, j'ai eu pas mal d'occupations ces derniers temps... »


Je parlais tout doucement en égyptien, sachant que peu de personnes sauraient reconnaître mes mots si on me surprenait, encore moins en parlant aussi bas. Malgré le temps passé, je comprenais encore la nécessité du secret entre l'image de mon oncle et tuteur et celle de mon père, même si cela me désolait. Je me consolais en me disant que quand le Cercle aurait enfin agrandi ses rangs, mon père reposerait en paix comme il le méritait. Malgré tout, alors que je continuais mon discours, je marquais une pause d'une ou deux secondes avant de reprendre la parole. Je sentais un regard sur moi, un frisson dans le creux de ma nuque qui était assez symptomatique d'une surveillance. Je finis de parler à mon père, déposant un baiser sur le bout de mes doigts que je posais ensuite sur la tombe. Puis je me redressais et au décours d'un passage devant un sombre mausolée, j'activais mes runes d'agilité et de rapidité, en profitant pour faire demi-tour jusqu'au lieu où j'avais senti le regard sur moi. Je vis un corps d'homme devant moi et je continuais ma course jusqu'à le heurter, le poussant dos à une tombe et plaçant l'une de mes lames contre sa carotide. Ma deuxième daisho se trouvait contre le cœur de l'homme, prête à s'enfoncer au moindre geste suspect.

« Qu'est-ce que tu me... »

Ma voix s'éteignit avant la fin de la phrase, pendant que je remarquais enfin le visage de celui qui m'avait surveillé. Un visage que je saurais reconnaître entre mille, qui s'était imprimé dans mon cerveau, au point parfois de revenir dans mes cauchemars. Un visage qui était pourtant bien trop blanc maintenant, presque blafard. Et je me sentis moi-même blanchir pendant que je murmurais d'une voix sans émotion un simple :

« Nathan ? »


   
Code by Kah!an

@Nathan Silvernight
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le passé se mêle au présent [Ava & Nathan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le reflet du passé [Terminé]
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre
» Quand les beaux-parents débarquent....
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunters Legacy :: New-York :: Bronx :: Cimetière-
Sauter vers: